Zafisio/premier siegfried : un critérium à couleur anglaise

Autres informations / 03.11.2008

Zafisio/premier siegfried : un critérium à couleur anglaise

Dimanche 2 novembre, Saint-Cloud.

Deux poulains anglais ont décroché l’or et l’argent dans le Critérium

International (Gr1) de Saint-Cloud. Zafisio

(Efisio) a devancé Prince Siegfried (Royal Applause) d’une tête. Mais

on sait déjà que le lauréat ne s’arrêtera pas là pour cette saison. : il a,

d’ores et déjà, posé sa candidature pour le Critérium de Saint-Cloud (Gr1, le

12/11).  « Avant l’épreuve, nous espérions un très

bon résultat, en particulier avec la persistance de la pluie, nous a déclaré

Paul Blockley, entraîneur anglais installé à Lambourn, appelé le cœur de la

vallée des chevaux de course. La dernière fois (4e dans le Prix de

Condé, Gr3), sa sortie comportait des excuses. Il avait eu des problèmes de

trafic. Je suis évidemment très heureux car je gagne mon premier Groupe 1

aujourd’hui. Le cheval va revenir ici pour le Critérium de Saint-Cloud. La

distance de 2.000m va encore l’avantager. Je ne pense pas qu’il sera gêné par

le court laps de temps entre les deux épreuves (10 jours). Le cheval ne reste

pas en France, il va rentrer à la maison pour revenir ici. C’est un grand

modèle qui sera encore mieux l’an prochain, à 3ans. En fait, tout ce qu’il fait

aujourd’hui, c’est pour moi du bonus. ». Pour l’anecdote, Paul

Blockley, un homme a la forte corpulence, possède un site internet dont le

slogan est : « Big Man…Big Wins… Big Fun ! ».

 

Une arrivée serrée

Zafisio a pris la mesure de ses

adversaires après une longue lutte avec Silver

Frost (Verglas), finalement bon

troisième, Fuissé (Green Tune),

quatrième, et Calvados Blues (Lando) qui avait pris les

commandes de l’épreuve avant de finir à la cinquième place. Prince Siegfried,

pour sa part, voyagé en troisième position le long de la corde. Il a mis plus

de temps que les autres à rentrer dans la bataille, mais il a réalisé un bel

effort final, endigué de justesse par Zafisio. « Il s’est montré un peu brillant en partant, a déclaré Dominique

Bœuf, jockey de Zafisio. Mais c’est un poulain froid et dur, je n’ai donc pas

hésité à partir de bonne heure. » Premier des Français en empochant la

médaille de bronze, Silver Frost a ravi son entourage et sera revu l’année

prochaine. Deuxième du Prix Jean-Luc Lagardère – Grand Critérium (Gr1) et

courant sa onzième compétition, Milanais

(Dyhim Diamond) a pris la sixième place après avoir baissé de pied le premier.

 

Les battus d’un jour…

Respectivement quatrième et

cinquième, Fuissé et Calvados Blues gardent toute l’estime de leur entraîneur

qui nous donnent rendez-vous dans les belles épreuves de l’an prochain. « Il court très bien, mais comme je le

pensais il sera mieux sur une distance plus longue, a déclaré Christiane

Head-Maarek, entraîneur de Fuissé. Nous ne courrons pas le Critérium de

Saint-Cloud et il sera de nouveau en piste l’année prochaine. » De son

côté, Philippe Demercastel déclarait à propos de Calvados Blues : « C’est infaisable pour un 2ans de

gagner de bout en bout sur un tel terrain. Pour moi, il n’est pas à sa place.

Il avait très bien travaillé avant cette épreuve, mais il reste trop tendre à

ce niveau. Il devrait bien faire sur 2.000m l’an prochain. »

 

Une course pour endurcir

Dans un très bel état de forme au

rond, Le Havre (Noverre), invaincu

en deux sorties, avait réuni la majorité des suffrages. En terminant septième

tout près du pied du podium, le pensionnaire de Jean-Claude Rouget ne démérite

pas. « Le cheval a bien couru, mais

il faut plus de métier pour gagner dans une telle course à 2ans, a noté son

entraîneur. Il est encore trop tendre. Ioritz (Mendizabal, ndlr) l’a préservé

pour finir : il n’a pas reçu un seul coup de cravache. C’est un bon cheval

qui va maintenant hiverner et sera revu l’année prochaine, certainement sur

1.600m. »