Eau et nue retrouve le bon tempo

Autres informations / 10.12.2008

Eau et nue retrouve le bon tempo

Bien que placé en dernière position du programme, le Prix de

Pardies était l’une des plus belles épreuves de l’après-midi. Quelques chevaux

ayant le potentiel pour bien faire dans le prochain Grand Prix de Pau (Gr3) s’y

étaient donné rendezvous. Et parmi eux, une certaine Eau et Nue (Panoramic),

qui l’a emporté en toute décontraction. Son entraîneur JeanPierre Totain, l’un

des hommes forts du meeting palois, n’a jamais caché l’estime qu’il porte à sa

représentante. Révélé durant le meeting 2005/2006, Muguet (Alamo Bay) était

absent depuis deux ans et demi et réalise une performance très encourageante en

terminant deuxième. Afterlight (Kahyasi), deuxième du Grand Prix palois en

2007, a conclu cinquième après avoir fait un bel effort, peu après le talus,

pour rejoindre les animateurs. Il a ensuite demandé à souffler sur le plat, ce qui

peut s’expliquer par le fait qu’il ne disputait que sa deuxième course, après

une absence d’un an et demi. Malgré une faute au talus, Speed Day (True Brave)

a réussi à conserver une troisième place d’autant plus méritante. Arrêtée

pendant plus d’un an suite à une chute dans le Grand Prix de Pau 2007, Eau et

Nue a recouvré ses moyens et il faudra compter avec la partenaire de Gaëtan

Olivier à la fin du mois de janvier, car son break forcé semble lui avoir fait

le plus grand bien. Il faudra aussi compter sur Muguet, qui s’est révélé très

sûr dans ses sauts, mais qui n’a rien pu faire face à la fille de Panoramic

(Rainbow Quest). En revanche, Afterlight a besoin de courir, comme l’atteste sa

cinquième place. Mais il aura le temps de revenir à son top niveau avant son

objectif hivernal.

Jean-Pierre Totain et Gaétan Olivier ne sont pas en reste

pour cette réunion d'ouverture, réalisant également un coup de deux grâce à Eau

et Nue qui a survolé ce steeple. Rapidement remarquée dans le sillage de Muguet

et King Tune, les animateurs, la future lauréate a accéléré en progression dans

le dernier tournant, ne tardant pas à prendre ses distances avec le reste du

peloton pour s'en aller quérir un très facile succès. Après avoir durci la

course dans la ligne d'en face, Muguet n'a pu s'opposer à l'accélération d'Eau

et Nue, conservant toutefois courageusement l'accessit d'honneur aux dépens de

Speed Day, qui n'avait jamais quitté l'avant-garde du peloton. Ofulveto,

quatrième, a tracé une probante fin de course, devançant Afterlight, qui n'a pu

répondre à l'accélération finale. King Tune a commis une faute énorme dans le

dernier tournant alors qu'il était encore en bon rang, Samuel Massinot étant

projeté sur la selle de Ramsès Bleu qui, à son tour, éjectait son jockey...