Flemington sauve ses courses d’obstacle

Autres informations / 05.12.2008

Flemington sauve ses courses d’obstacle

Après

plusieurs accidents dont la mort de deux chevaux dans le Grand National Hurdle,

les courses d’obstacles australiennes, qui tiennent leur messe à Flemington,

ont été menacées. Déjà peu nombreuses dans le pays, où on ne compte que 150

courses par an, elles ont failli purement et simplement disparaître. La

décision de sauvegarder ces courses a été prise ce jeudi. Néanmoins, il a fallu

faire des concessions. Il ne devra pas y avoir plus de quatorze partants et les

jockeys ne devront pas solliciter leurs montures outre mesure. Rob Hines,

responsable des courses à Victoria, a déclaré au Racing Post : « Nous allons maintenant travailler avec les

acteurs de l’industrie pour établir un programme de courses d’obstacle en 2009

qui soit validé par la société mère. Cela donne un retour positif aux

participants pour qu’ils puissent continuer à investir dans ce sport. Nous ne

pouvons, comme cela a été envisagé, séparer la piste d’obstacle de celle de

plat. Nous continuerons dans la configuration actuelle. L’obstacle représente

une part importante des courses de Victoria et il n’y aucune justification pour

supprimer notre « sport d’hiver ». Nous sommes un des employeurs principaux de

personnes et il y a des milliers de passionnés. » L’obstacle australien est

donc sauvé, pour un moment.