Granitik, le sable c’est son truc !

Autres informations / 12.12.2008

Granitik, le sable c’est son truc !

DEAUVILLE MIDI, Jeudi 11 décembre

GRANITIK, LE SABLE

C’EST SON TRUC !

La première course de la copieuse journée deauvillaise est revenue

à Granitik (Intikhab), qui en profite pour garder son invincibilité sur la

P.S.F. Au fil des mois et de l’allongement des distances de son programme, le

poulain de JeanClaude Rouget est passé victorieusement de 1.300m à 1.900m. Il

se bonifie avec le temps, ce que son entraîneur prévoyait et nous avait

expliqué lors de la victoire de Granitik le 9 juillet (voir JDG du 10 juillet).

Le style du représentant de Gérard Mestrallet a été très

convaincant, comme l’expliquait Jean-Claude Rouget : « Avant le coup, j’étais

confiant plutôt pour une place. Son style m’a plu, car il n’était pas très

courageux avant, mais il s’est “arraché“ pour s’imposer. En plus, il avait un

numéro à l’extérieur. Il est maintenant gagnant de “B“ et on attendra l’an

prochain pour aller sur les Listeds. Il ne sera donc pas revu de l’hiver. Il

est plutôt taillé pour faire un 3ans. Je l’ai couru assez tôt pour le “tasser“

un peu, car il n’était pas facile à l’entraînement. »

Concernant le favori, le "Tabor" Capellanus

(Montjeu) – qui porte le nom d’un auteur dramatique anglais –, sa prestation

laisse perplexe. Certes, il a très bien fini, mais a mis beaucoup de temps pour

trouver son action. Il fait penser à Mount Helicon (4e du Prix Noailles, Gr2),

comme lui fils de Montjeu, possédant un gros moteur mais toujours long à se

lancer. On ajoutera également que Capellanus possède le même croissement que

Papal Bull (2e des King George, Gr1, cette année), Montjeu et une mère par

Zafonic et qu’il a été acquis 520.000Guinées à Tattersalls, le 10 octobre 2007.

Le rentrant Lando Junior fait le forcing en début de parcours

pour venir s’installer au commandement. Le local Dovil Boy, tendu en début de

course, vient à sa hanche devant Quoliglote et Granitik, bien placé. Favori de

la course, Capellanus patiente à mi-peloton, tandis que Makt, qui a manqué son

départ, se retrouve à l’arrière-garde. Pour aborder la ligne droite, Lando

Junior et Dovil Boy sont en tête et ils vont se livrer une rude bataille. Mais

la victoire ne se jouera pas entre eux pour finir. En effet, Granitik trouve

l’ouverture et, très courageusement, il prend la mesure du tenace Dovil Boy.

Après avoir mis beaucoup de temps à trouver son action, en pleine piste,

Capellanus termine très fort, mais trop tard pour remonter Granitik. Il se

classe finalement deuxième. Voodoo’s Son a bien couru et termine quatrième

devant Lando Junior, auteur d’une très bonne rentrée.