Indigold pose ses jalons

Autres informations / 10.12.2008

Indigold pose ses jalons

 

INDIGOLD POSE SES

JALONS

Le Prix Raymond de Bouglon peut être considéré comme la première

étape menant au Prix Antoine de Palaminy (L), l’officieux Grand Steeple-Chase

des 4ans palois. Il a souri ce mardi à Indigold (Dream Well), pensionnaire de

Michel Roussel, qui a dominé sûrement son sujet. Il effectuait pourtant ses

premiers pas en steeple et a commis une petite faute à la réception de la

dernière haie. Troisième du Prix Fifrelet (L), Realmont (Khalkevi) a déçu,

n’étant jamais dans la course comme le prouve notamment sa faute au premier

passage du bull-finch de la ligne d’en face. Il a dû se contenter de la sixième

place. Attendu pour ses débuts en steeple, Le Tapis Majique (Turgeon) n’a pas

réussi à changer de rythme à la fin et a terminé seulement cinquième.

Rapidement aux avants -postes, Indigold disposait de

beaucoup de ressources dans le dernier tournant et l’a emporté avec aisance. Le

style de sa victoire peut nous faire penser à un autre protégé de Michel

Roussel, Worldbest (Muhtathir), qui a terminé à la troisième place du Prix

Renaud du Vivier (Gr1) après avoir enlevé le Prix Camille Dubosq (L) sur les

haies paloises, l’hiver dernier. En effet, le partenaire de Fabrice Barrao n’a

pas encore montré tout ce dont il est capable et le meilleur est à venir pour

lui. On peut penser que le meeting de Pau va lui permettre de se révéler

pleinement. Séduisant au printemps, il a été arrêté ensuite, mais arrive avec

beaucoup de fraîcheur à Pau et paraît disposer de moyens suffisants pour faire

le bonheur de son entourage dans les belles épreuves paloises pour 4ans, sur

les haies ou sur le steeple. Signalons également qu’Indigold est un fils de

Dream Well (Sadler’s Wells) qui est déjà le père d’un certain Viotti (Dream

Well). Michel Roussel présent à Deauville pour la vente de yearlings a fêté à

sa manière cette victoire : il a acheté le frère d’Indigold par Keltos pour

20.000€…

 

De bout en bout pour Indigold qui a causé forte impression,

plaçant une première accélération à mi-ligne d'en face, à laquelle Line Avril

était la seule à pouvoir répondre, avant de produire un nouveau changement de

vitesse à l'entrée de la dernière ligne droite. Alors, il se mettait

définitivement hors de portée de ses rivaux, et ce malgré une petite commise

sur l'ultime difficulté. Derrière ce poulain d'avenir, Northwest du Lys, auteur

d'un premier effort après le franchissement du mur en pierre, a conclu dans une

très plaisante action, sur le plat, venant se rendre maître de Line Avril dans

les derniers décamètres. Cette dernière avait été la seule à pouvoir répondre à

l'accélération d'Indigold, à mille mètres du but, avant de marquer un peu le

pas pour finir, sans démériter. En retrait, Droit Eau But a conclu honorablement,

à la quatrième place devant Le Tapis Majique, rapidement en bon rang mais

dominé dès la mi-ligne d'en face. Décevant, Realmont était déjà dominé à

l'entame des mille cinq cents derniers mètres. Rose Line a accumulé les fautes

en début de parcours avant d'être arrêtée.