Jacky thevenet : « maurice zilber, mon patron »

Autres informations / 22.12.2008

Jacky thevenet : « maurice zilber, mon patron »

 

Jacky

Thévenet est une figure de Chantilly, beau-frère d'Alain Lequeux, il a été le

jockey du matin de Maurice Zilber pendant de nombreuses années, et il est resté

au côté de son patron, devenu un véritable ami.

« Maurice a fait tant pour moi que je ne

pourrai jamais m'acquitter de tout ce que je lui dois. Nous formions une sorte

d'équipe et toute la vie s'articulait autour de Maurice qui en était

l'inspirateur. Ce fut pour moi un honneur et un immense plaisir de travailler

pour celui que toute l'écurie respectait et aimait. »

 

Et

quand on lui demande d'évoquer une anecdote inscrite dans sa mémoire, Jacky que

l'on sait joueur comme Maurice nous raconte un fait d'armes mémorable. « Nous sommes le 21 novembre 1983 à

Saint-Cloud et l'écurie Zilber court trois chevaux dans la dernière. Le favori

de tous est Hidden Youth qui, pour cette course, est monté, à la demande de

Maurice, par le grand Lester Piggott. Les deux autres chevaux de Maurice sont

Rake, monté par l'apprenti JP Marchand, et enfin un  quasi-inconnu Mahlem, monté par Jean-Claude Desaint

que Maurice avait rencontré au mariage de Jean-Luc Kessas, deux jours avant la

course. Jean-Claude Desaint, en fin de carrière, ne montait presque plus, et il

se plaignait auprès de Maurice de cette méforme. Maurice lui avait dit :

« tu monteras pour moi vendredi et tu gagneras. »

Le Prix Stratonice va

donc s'élancer et Maurice me dit : « Jacky, ne crois pas les cotes, Hidden

Youth a peu de chance aujourd'hui. Je sens que Mahlem va éclater et que Rake va

bien courir. Dépêche-toi et joue le jumelé ainsi que Mahlem en jeu simple. Ce

dernier était vraiment délaissé... Je le croyais à peine. Il y eût quatre

longueurs pour Mahlem, Rake a fini deuxième et le favori avec Lester Piggott

quatrième ! »

 

Jacky

se rappelle avec émotion : « Nous

avons dû attendre longtemps car il n'y avait plus assez d'argent en caisse pour

nous payer. Ce fut un coup exceptionnel, lié à la perception incroyable de

Maurice qui avait fait un bon tour à son ami Lester. Je m'en souviendrais toute

ma vie de sa science de la forme, de sa perception de l'animal. C'est le plus

grand de tous ! »