Les « mâles » de la vallee

Autres informations / 04.12.2008

Les « mâles » de la vallee

Des épreuves pour débutants ouvriront la réunion

« normale » ou d’après-midi de Deauville, ce jeudi. Les Prix de la Vallée de Reux et de la Mare Elan sont

respectivement réservés aux mâles et aux pouliches.

Le Prix de la Vallée de Reux a rassemblé dix huit partants dont

Noor’s Goldway (Giant’s Causeway),

un frère de Bahia Noor

(Johannesburg) invaincue en deux courses en 2007, mais qui est malheureusement

morte en début d’année. Outre Noor’s Goldway, Jean-Claude Rouget présentera également

Cattelan (Giant’s Causeway), un

produit marqué par tous les grands sangs américains (Storm Cat, Rahy, Pleasant

Colony (His Majesty), Mr Prospector) qui devrait être à son aise sur la PSF. Filoudor (Kendor), un protégé de François-Xavier

de Chevigny, est un frère de la bonne pouliche de quintés, Canzonetta (Kahyasi). Wind

of Victory (Marchand de Sable) est un pensonnaire de John Hammond qui avait

déplacé à Deauville, sur la PSF,

une certaine Class Attraction (Act

One) l’an passé – elle y avait remporté sa première victoire après quatre

sorties assorties d’accessits –. Raison suffisante pour suivre avec intérêt la

prestation du partenaire de Thierry Gillet.

Cœur

Bleu

(Anabaa Blue) est le frère de Comète

(Jeune Homme) lauréate du Prix du Pin (Gr3, 1.400m) après avoir réalisé une

carrière bien remplie dans les gros handicaps. Sa mère Cocooning (Galetto) est placée de Listed (2e Prix Gaston

Defferre). Entraîné par Jean-Vincent Toux à Deauville, Cœur Bleu courra sa

première course sur 1.900m alors que sa sœur était surtout une jument de

vitesse. Thiralark (Muhtathir) fait

partie de l’effectif de Jonathan Pease dont on sait qu’il n’hésite pas à faire

courir ses bons chevaux sur la

PSF. Né d’une souche maternelle allemande, il n’est pas

prédisposé à apprécier le sable mais est un fils de l’étalon Muhtathir dont la

production est une des révélations des dernières années en France. Des trois

pensionnaires de Stéphane Wattel, il faudra suivre avec attention Yankee Star (American Post), fille de

l’honnête jument de handicaps Starry

Steel (Shinning Steel). L’entraîneur deauvillais a sollicité Stéphane

Pasquier pour Yankee Star alors que Raphaël Marchelli, le jockey maison, est

associé à Epinay (Green Tune), un

élève de Jean-Charles Coudé.