Objectif spécial découvre victorieusement les gros palois

Autres informations / 17.12.2008

Objectif spécial découvre victorieusement les gros palois

PAU, Mardi 16 décembre 2008

 

Le Prix Bernard de Dufau est une escale éventuelle avant un

appareillage pour le Grand Prix de Pau (Gr3). Objectif Spécial (Ungaro) a

réussi des débuts victorieux sur le steeple-chase palois en s’imposant

courageusement à l’issue d’une vive lutte dans cette compétition. Pourtant, la

course avait mal commencé pour le pensionnaire de Guy Cherel, qui a fait une

faute dès le premier obstacle. A la dernière haie, il s’est mal ressaisi à la

réception, mais a trouvé les ressources pour revenir et l’emporter. David

Cottin a remplacé avec succès Jacques Ricou, initialement prévu pour monter

Objectif Spécial.

Sollicité dans le tournant final, Berryville (Poliglote) a

marqué une hésitation à la dernière haie. Il a effectué néanmoins un effort

honorable, en pleine piste, pour prendre le premier accessit. Chepstow

(Marathon) a conclu à la troisième place, devant Désir Royal (Sleeping Car),

l’un des animateurs. Pomme Didi Dee (Apple Tree) a fini vite, regagnant

beaucoup de terrain dans la ligne droite. Une distance plus longue devrait lui

plaire. Ograndy (Cyborg) a, lui, galopé en dehors et a déçu, se montrant sans

réaction au moment de l’accélération finale.

Cette épreuve phare de la réunion est revenue à Objectif

Spécial, le plus tenace lors du sprint final. Bien qu'hésitant à plusieurs

reprises dans ses sauts, notamment au franchissement du premier obstacle ainsi

qu'à la rivière des tribunes, le protégé de Guy Cherel n'a pas quitté la

première ligne, sortant du dernier tournant et franchissant la dernière haie,

tout cela en tête, puis repartant de plus belle sur le plat pour contenir

l'excellent retour de Berryville. Rapidement dans le sillage des premiers, un

instant pris de vitesse à l'entrée de la dernière ligne droite, ce dernier est

revenu fort bien conclure, en pleine piste. Il devait toutefois se contenter de

l'accessit d'honneur devant Chepstow, grand animateur et très courageux

jusqu'au bout, à l'occasion de sa grande rentrée. En léger retrait, Désir Royal

n'avait pas quitté le sillage des leaders, mais devait se contenter de conclure

en tête des battus, devançant Pomme Didi Dee, qui avait fait un instant

illusion pour un meilleur classement. Gentil du Mesnil avait chuté au

franchissement de la deuxième difficulté. Or Noir de Gane et Chamberty,

rapidement en difficulté, ont été arrêtés.

Tempo peu soutenu pour passer à un tour du but sous

l'impulsion de Coulandon et de Rosier qui précédaient Valsagay et Café de

Paris. Raphy de la Roche, Wynross et Je Suis du Moulin, en troisième épaisseur,

venaient ensuite devant Solano Canyon, en dedans, lui-même flanqué de Maître

Auguste. Dilidja et On To Win fermaient la marche, le dernier cité en net

retrait. Coulandon commettait un écart important dans le tournant, contrariant

fortement plusieurs de ses compagnons de route, tandis que Raphy de la Roche

profitait d'une ouverture, en dedans, pour venir s'assurer franchement le

meilleur, ne tardant pas à durcir l'épreuve. Le poulain de François-Marie

Cottin allait ensuite contrôler les opérations, s'imposant sans coup férir.

Constant figurant, en très léger retrait, Wynross fournissait un beau

changement de vitesse sur le plat, pour venir s'emparer dans les derniers

mètres de l'accessit d'honneur. Ceci aux dépens de Café de Paris, qui avait

tenté de suivre le futur lauréat dans le dernier tournant, faisant longtemps

illusion pour la deuxième place, avant de marquer le pas pour finir. Il

conservait toutefois le second accessit. Quatrième, Anis Etoilé a conclu dans

une très plaisante action, précédant Solano Canyon, qui a fini honorablement,

et Emithot, auteur d'un bel effort dans l'ultime virage, en épaisseur, avant de

se montrer fautif à la réception de la dernière difficulté.