Publi-information

Autres informations / 06.12.2008

Publi-information

 

 

LINDA’S LAD, HISTOIRE

D’UN NOUVEL éTALON

C’est Laurent Benoît

(Broadhurst Agency) qui a été à l’origine de l’achat de Linda’s Lad (Sadler’s

Wells). Avec le concours d’un groupement d’éleveurs, il en a acquis la totalité

lors de la vente Arqana 2008, dite de l’Arc. Lauréat de Gr1 à 2ans, de Gr3 à 2

et 3ans, Linda’s Lad représente une opportunité sur le parc d’étalons

français : c’est un fils du chef de race absolu, Sadler’s Wells.

 

Jour de Galop –

Pourquoi avoir choisi d’investir dans Linda’s Lad ?

Laurent Benoît – C’est,

avant tout, un vrai cheval de Gr1 par sa naissance et ses performances. En

termes d’origines, Linda’s Lad est un fils de Sadler’s Wells, l’étalon européen

le plus influent de la fin du XXe siècle. Côté maternel, il présente

la particularité de marier deux noms d’éleveurs parmi les plus classiques. Sa

mère Colza, une fille du très bon père de mères Alleged (Hoist The Flag), a été élevée par Khalid Abdullah. Mais à

l’élevage, elle est passée dans l’effectif Niarchos qui a donc élevé Linda’s

Lad. Il appartient à la même famille que le champion Rail Link (Dansili), Prix

de l’Arc de Triomphe (Gr1), et de la fameuse Dahlia (Vaguely Noble). Ensuite, Linda’s Lad a réalisé le top-price

de sa vente, yearling, à Deauville.

 

Vous avez parlé de

ses performances. Quelle carrière a construit Linda’s Lad sur les pistes ?

Linda’s Lad a débuté dès le mois de juillet à Deauville de

ses 2ans. Ce qui est un gage de précocité au vu de son pedigree. Puis il n’a

fait que progresser pour remporter le Critérium du Fonds Européen (L) à

Deauville en août, le Prix de Condé en octobre à Longchamp et bien évidemment

le Critérium de Saint-Cloud (Gr1) pour conclure sa saison de 2ans. A 3ans, il a

encore gagné Gr3, à Lingfield, dans le cadre de la préparation du Derby

d’Epsom. C’était vraiment un cheval dur et courageux qui présente un bilan

quasi-parfait : 10 courses pour 4 victoires et 5 places, à 2 et 3ans.

 

Quel profil de

juments vous semble le mieux lui convenir ?

Ses origines, son modèle harmonieux – il fait 1m64 – lui

permettent d’avoir une vraie double vocation : plat et obstacle. Ses

performances véhiculent un potentiel de précocité et de tenue. Il faut aussi

noter la présence rapprochée d’Alleged, dont l’influence en obstacle est grande

par l’entremise de ses fils Astarabad et Flemensfirth. Ajoutons que Linda’s Lad

est racé, avec de très bons tissus.

 

Parlons du choix du

haras : le haras de Grandcamp d’Eric Lhermite.

C’est un jeune haras dynamique qui présente de très bons

résultats dans la gestion de ses étalons (Vangelis, Sunday Break, Ultimately

Lucky). Eric Lhermite et sa femme dirigent leur établissement dans une logique

d’expansion et d’exigence. De plus, le Haras est aussi très bien situé

géographiquement, dans l’Orne et devrait convenir à très nombreux éleveurs. Linda’s

Lad fera la monte au prix attractif de 3.500€ au 01/10 Live Foal.