Retours deauville

Autres informations / 21.12.2008

Retours deauville

 

DES

SURPRISES DANS LES MAIDENS MATINAUX

Samedi 20 décembre, Deauville. Les deux courses

F du matin, réservées à des maidens de 2ans, étaient ouvertes et les arrivées se

sont révélées très disputées. Le déploiement des concurrents dans les phases

finales donnait plus à penser à des arrivées de handicap qu’à celles d’épreuve à

conditions aux prétentions quelque peu élitistes.

 

Guest

Ville suppléé son compagnon d’écurie

Chez les mâles, on attendait le pensionnaire de

Sandrine Tarrou, Cabourg (Kendor), mais

la victoire est revenue à son compagnon d’écurie, Guest Ville (Highest Honor). A l’issue d’une belle fin de course,

le long de la corde, il est parvenu à dominer le lot, montrant un tout autre

visage que lors de ses débuts, en terrain lourd, à Saint-Cloud. Acheté 45.000€

aux ventes Arqana d’août 2007, Guest Ville est un fils de la bonne Kadance Ville (Fabulous Dancer),

lauréate en 1999 du Prix André Babouin (Gr3). Elevé par Serge Boucheron –

également éleveur de Naaqoos (Oasis Dream, Grand Critérium, Gr1) –, Guest Ville

est le quatrième produit de Kadance Ville et le premier qui a paru en

compétition. Après Guest Ville suivent une yearling par Green Tune et une foal par Librettist.

 

Sagamore

Avenue, pour rester un peu logique…

Du côté des pouliches, Sagamore Avenue (Red Ransom), qui faisait partie des pouliches en

vue, a ouvert facilement son palmarès, malgré un parcours assez défavorable.

Elle apporte un nouveau succès à Yves de Nicolaÿ, actuel tête de liste du

meeting d’hiver chez les entraîneurs. Sagamore Avenue est également passée par

les ventes Arqana, où elle a été acquise en août 2007 pour 50.000€. C’est la

sœur de la bonne Sauvage (Sri Pekan),

lauréate de Gr3 aux Etats-Unis après avoir débuté sa carrière en France, chez

Jean-Claude Rouget. Sagamore Avenue possède une petite sœur, foal, par Peintre Célèbre.

 

VAHHARE

SORT DE LA MÊLéE

Samedi 20 décembre, Deauville. A l’image des

« F » du matin, l’arrivée du Prix de Brusard (Course D) a également

été disputée. Dans ce cas, il y a souvent des malheureux. Tel a été le cas de Benjamin (Highest Honor), récemment

castré, qui n’a jamais pu s’exprimer. La victoire a été l’apanage de Vahhare (Bahhare), auteur d’une belle

accélération. Il signe le second succès de sa carrière en trois sorties, lui

qui avait manqué ses débuts l’hiver dernier à Cagnes-sur-Mer. La mère de

Vahhare, Verte Rive (Green Tune) est

de bonne famille. C’est la sœur du gagnant du Prix du Cadran (Gr1) 2008, Bannaby (Dyhim Diamond). Vahhare

débutait sur le sable et y a démontré d’emblée une aptitude incontestable.

C’est le cas également pour son dauphin, le JDG Rising Star, Wifi (Pivotal), très tenace pour finir.