« soir de galop », selon bartabas

Autres informations / 17.12.2008

« soir de galop », selon bartabas

CULTURE ET MEDIA

Le patron de Zingaro, également connu pour ses couleurs noir

et jaune sur les hippodromes, présente à Aubervilliers, au sein de son théâtre

en bois, les dernières représentions de son spectacle Battuta, créé en 2006.

Un spectacle qui est un hymne au galop : pendant une heure

et demi, les trentesix chevaux et leurs dix-sept cavaliers nous invitent à un

voyage à trois temps, de la naissance à la mort en passant par le mariage… avec

la poésie en temps de suspension – sans oublier que Battuta, en italien, veut

dire "battue" !

Les cuivres de la fanfare Shukar de Moldavie et les cordes

du Taraf de Transylvanie battent la mesure. On rit beaucoup, on se laisse aller

à rêver qu’on voit passer une oie géante, que le voile de la jeune mariée joue

au ballon… Et on repart pour un tour de piste. Les violonistes voltigent, les

voltigeurs écrivent des poèmes avec leur corps, les roulottes ont tout le

confort moderne, baignoire comprise. Le linge sèche sur un fil tendu entre deux

chevaux… Et la vie qui tourne donne envie de danser. Quant au maître des lieux,

qui signe l’écriture et la mise en scène du spectacle, il se contente de

traverser la piste, certes au galop, forcément, mais sur… un âne. Pas facile !

Renseignements : www.zingaro.fr