Des ambitions divergentes

Autres informations / 08.01.2009

Des ambitions divergentes

Le Prix Michel Linares, qui commémore le souvenir

d’un jockey disparu après une chute sur la piste de Cagnes, sera le temps fort

de cette dernière réunion cannoise réservée aux sauteurs. Dans ce steeple-chase

long de 4.300m, qui a rassemblé neuf partants, certains concurrents auront des

ambitions bien différentes.

Tubaron (Kalmoss) tentera d’ouvrir son palmarès

sur le steeple. Le pensionnaire de David Chevrollier n’a plus couru sur les

gros obstacles depuis le 22 février 2008. N’ayant jamais réussi à convaincre

dans les petites catégories, il s’est montré plus performant depuis son arrivée

chez David Chevrollier. Vainqueur le 1er janvier sur les haies cannoises, il

essayera de réitérer sa belle performance. Il s’agissait là, tout simplement,

de sa première victoire en obstacle sur 23 courses disputées.

Cheval de classe, Shinco du Berlais (Indian River)

a remporté le Prix La Barka (Gr2) en 2007 sur les haies. Il devra rassurer ses

fans. En effet, il n’a jamais été en mesure 

de répéter sa valeur antérieure lors de la saison 2008. Huitième de la

Grande Course de Haies de Cagnes (L), il fera néanmoins partie des chevaux à

suivre dans ce steeple.

Lord Tilly (Gold Away) est un bon cheval de plat

(2e du Prix Isonomy L). Auparavant sous la coupe de Cédric Boutin, il est passé

dans les boxes de David Windrif l’été dernier et sa reconversion sur les

obstacles est réussie. Lauréat pour la première fois sur les balais le 12

décembre dernier, il découvrira le steeple et a les moyens de bien courir sur

celui de Cagnes.

Jeu de Brook (Trebrook) appréciera la longue

distance, lui qui avait remporté le Prix du Président de la République (Gr3) en

2006 sur 4.700m. Lors de ses quatre dernières courses, Jeu de Brook a dû être

arrêté à chaque fois. Sa forme est évidemment sujette à interrogation. Son

véritable atout est d’être affilié à l’écurie de François-Marie Cottin, dont la

réussite est permanente.