Et les français dans la grande journée de la dubaï world cup ?

Autres informations / 04.01.2009

Et les français dans la grande journée de la dubaï world cup ?

La réunion du Dubaï World Cup comprend

quatre Groupes1 de prestige : la Dubaï World Cup, la Dubaï Sheema Classic, la Dubaï Duty Free et la Dubaï

Golden Shaheen. Si aucun entraîneur français ne figure au

palmarès de la World Cup, la Sheema Classic

et la Duty Free ont été le théâtre de trois succès français depuis 2001.

Jim and Tonic (Double Bed), le champion de François Doumen,

son entraîneur et son éleveur (Haras d’Ecouves), a fait sien le Dubaï Duty Free

(Gr2, à l’époque). Il a ainsi ouvert la voie à ses homologues tricolores. A

partir de 4ans, Jim and Tonic s’est mué en un formidable ambassadeur de

l’entraînement et de l’élevage français en Europe, en Asie et au Moyen-Orient.

Terre à Terre s’est envolée

En 2002 dans la Duty Free, Terre à Terre (Kaldounévées) a

transporté la famille Devin au sommet de la réussite hippique. Elle a aussi mis

en lumière le talent d’Eric Libaud, futur entraîneur de Vision d’Etat

(Chichicastenango), meilleur 3ans français en 2008. Lors de leur victoire,

Terre à Terre et Christophe Soumillon s’envolaient littéralement dans la phase

finale après un parcours en or. Le succès français était complet puisque Terre à

Terre

mettait en lumière un jeune étalon français, Kaldounévées

(Kaldoun), dont elle figurait dans la première production. Mais elle était

également le premier foal de Toujours Juste (Always Fair). L’année suivante, la

même association tentait à nouveau « l’aventure Dubaï » avec un autre produit

de Kaldounévées : Ange Gabriel. Deuxième du Sheema Classic (Gr1), derrière

Sulamani (Hernando), lauréat de quatre Gr1 par la suite, Ange Gabriel a donc

failli réitéré l’exploit de son aînée.

André Fabre,

évidemment !

En

2004, André Fabre a remporté la Sheema Classic (Gr1) grâce à Polish Summer

(Polish Precedent). Six ans plus tôt, l’entraîneur avait signé une troisième

place dans le Dubaï World Cup (Gr1) avec Loup Sauvage (Riverman), tout comme

Philippe Demercastel avec Hightori (Vettori) en 2001.

2008 : les portes du paradis sont restées fermées

En 2008, Darjina (Zamindar)

a obtenu une très belle deuxième

place dans la Duty Free (Gr1), alors que le

globe-trotter de Richard

Gibson, Doctor Dino (Muhtathir), prenait la troisième place de la Dubaï

Sheema Classic. Sur les cinq partants

français de la grande journée de Dubaï 2008, ces deux-là ont été les meilleurs tout

en restant aux portes du paradis…