les chevaux…

Autres informations / 17.01.2009

les chevaux…

Du côté des européens…

Le Carnival de Dubaï est un

rendez-vous international. Nous vous proposons un tour d’horizon des engagements des entraîneurs étrangers et locaux.

Royaume-Uni : 54

Parmi les entraîneurs les plus représentés, on note les noms de David Nicholls, le spécialiste

des sprinters, qui a déplacé dix de ses pensionnaires parmi lesquels Strike Up

The Band (Cyrano de Bergerac), placé du Prix de l’Abbaye de Longchamp (Gr1). Luca Cumani a

engagé cinq de ses protégés dont Purple Moon (Galileo), deuxième du Hongkong Vase

(Gr1). Par ailleurs, les deux pensionnaires

de Hugh Morrison, Intrepid

Jack (Compton Place) et

Supaseus (Spinning World)

ne sont pas encore sûrs d’être

au rendez-vous, puisque leur vol de départ a été annulé. Irlande : 17

On remarque la présence de grands

noms du turf irlandais comme Jim Bolger,

John Oxx ou Dermot Weld, le signe d’un intérêt particulier pour le meeting de Dubaï.

Allemagne : 5

Cinq chevaux allemands sont sur la

liste des concurrents qui

participeront au Carnival. Peter Schiergen, qui a déplacé le grand voyageur, Quijano (Acatenango), aura deux

pensionnaires, tout comme Andreas Wohler.

Italie : 5 / Espagne : 2

L’Italie qui vit une grave crise,

sera malgré tout représentée à Nad Al

Sheba avec cinq chevaux.

L’Espagne connaît une fantastique

réussite sur le sable de Pau, mais

va s’exporter sur celui de Dubaï, grâce à deux

pensionnaires de Roman Martin-Sanchez, bien connu en France : Polan (Golan)

et Flying Blue (Fly To The Stars).

 

…et du reste du monde

Dix-huit chevaux japonais ont fait acte de candidature pour le Carnival. Les noms de Vodka (Tanino Gimlet), Pop

Rock (Hélissio) et Matsurida Gogh (Sunday

Silence) se détachent. Ce sont en

effet trois éléments que l’on devrait

revoir lors de la réunion du World Cup (Gr1).

Soixante-trois pur-sang entraînés

par des professionnels sud-africains ont été engagés.

C’est la plus forte délégation étrangère et c’est, sans surprise, Mike de Kock qui compte le plus de partants avec trente-huit

chevaux. Ce meeting représente toujours un objectif majeur pour l’entraîneur. Herman Brown est, également, largement représenté, avec

vingt-quatre représentants. Le dernier Sud-Africain a été engagé par Sean Tarry.

Les australiens

n’auront que deux représentants sous la férule de Danny O’Brien. L’entraînement

brésilien sera présent avec

trois chevaux d’Antonio Cintra Pereira. L’entraînement

grec aura un seul cheval, sous l’entraînement

de Christos Theodorakis. Sauf si l’on prend en compte Bucintoro, qui est aussi sous son entraînement, mais qui est considéré comme

français. Les Emirats

Arabes Unis auront quinze chevaux. Doug Watson est le plus représenté, avec sept partants.

Quatorze chevaux entraînés en Arabie Saoudite

sont sur la liste pour le Carnival. Le seul cheval danois, Calrissian

(Efisio), n’est pas sûr de venir dans le Golfe. En effet, son vol

a été annulé.