Licato fait la pige aux ténors palois

Autres informations / 31.01.2009

Licato fait la pige aux ténors palois

Une heure après le sacre de

son jeune frère Mercelino (Passing Sale) dans le Prix Camille Dubosq (L),

épreuve qu’il avait lui-même remportée, Mercelin (Passing Sale) allait-t-il

remporter la 122ème Grande Course de Haies de Pau (L) ? C’est la question que

l’on pouvait se poser pendant la course. Le pensionnaire de Serge Foucher

galopait complètement à l’extérieur de la piste, sûr de lui. Dans le dernier

tournant, comme Mercelino, il paraissait parti pour la gloire. Mais, isolé en

pleine piste, il a vu arriver Licato (Goofalik) le long de la grille

extérieure, Licato qui a pris sa mesure courageusement dans les cents derniers

mètres. Vainqueur du Prix Albert de Taillac, Tell No One (Poliglote) allait

facilement au bout de la ligne d’en face et a fait illusion. Mais, à l’entrée

de la ligne droite, il ne pouvait pas soutenir la comparaison avec Licato et

Mercelin. Contracté, L’Élu (Lomitas) a pris une honorable quatrième place

devant Worldbest (Muhtathir), sans ressources à l’entrée de la ligne droite.

Deuxième du Grand Prix de Pau (Gr3), Ramsès Bleu (Pistolet Bleu) n’avait plus

de « jus » pour lutter pour la victoire, étant sans doute défraîchi par ses

courses à répétition.

Que de désillusions, donc,

dans cette Grande Course de Haies paloises. Des désillusions dont a profité

Licato. Au sujet de Mercelin, Serge Foucher a confié: « Il a 10ans, portait 70

kilos et n’avait pas son terrain. Selon son jockey, il est venu trop vite et

s’il avait plus temporisé, il aurait peut-être gagné. On va attendre le soleil,

mais pas avant deux mois. »

 

Un itinéraire atypique

Brave cheval, Licato a

commencé sa carrière en plat, en Allemagne. Il a été acheté « à réclamer » pour

20.300€ à l’issue de sa victoire le 17 avril 2008 à Longchamp. Dirigé ensuite

sur les obstacles par Robert Collet, il a montré rapidement des

prédispositions, notamment dans les gros handicaps sur les haies. Troisième

dans cette catégorie pour sa découverte du Pont-Long, Licato n’a pas mis

longtemps à comprendre les pièges de l’hippodrome de Pau, pour battre tous les

meilleurs hurdlers du lieu.