Master minded, maître absolu

Autres informations / 18.01.2009

Master minded, maître absolu

Samedi 17 janvier 2009, Ascot

(GB). Le match n’a pas eu lieu. Pas même esquissé. Les premiers pas en

Angleterre, dans le Victor Chandler Chase (Gr1), d’Or Noir de Somoza (Discover

d’Auteuil) étaient évidemment très attendus. Mais ils n’ont pas été à la

hauteur de certaines espérances, puissent-ils encore en avoir lorsque l’on

affronte Master Minded (Nikos)… Sur une distance de 3.400m, il est vrai trop

courte pour ses aptitudes, l’ancien champion d’Auteuil a eu un parcours à la

corde, sans encombre. Mais « Or Noir » a commis une faute importante dans le

dernier tournant. Si celle-ci lui coupa littéralement les jambes et peut,

ainsi, lui conférer une sorte d’excuse, Or Noir de Somoza a alors abandonné

toute prétention. Il a terminé quatrième sur cinq candidats, très loin de

Master Minded, une fois encore épatant.

Il faudra être très fort pour

battre Master Minded dans son prochain objectif, le Queen Mother Champion Chase

(Gr1 le 11/03), épreuve dans laquelle il tentera de doubler la

mise après sa victoire de

l’an dernier. Samedi, à Ascot, il a laissé Petit Robin (Robin des Prés) à seize

longueurs ! Master Minded s’est véritablement offert une petite balade de

santé, avant la grande échéance lors du Festival de Cheltenham. « Il est plus qu’une

machine, c’est un aéroplane, a déclaré Ruby Walsh, au Racing Post, après la

brillante victoire de son partenaire. C’est un cheval incroyable, tout est si

facile pour lui. » Paul Nicholls, son entraîneur, a ajouté que le cheval

l’avait vraiment impressionné.

En prenant la deuxième place,

Petit Robin dévoile un excellent potentiel avec seulement sept courses dans les

jambes depuis le début de sa carrière, en 2007. Vu en piste trois fois cette

année, il venait de prendre la deuxième place du Desert Orchid Chase (Gr2).