Mirleft, meilleure note de la clôture

Autres informations / 11.01.2009

Mirleft, meilleure note de la clôture

Avant de réouvrir en mars,

l’hippodrome de Deauville bénéficie

d’une pause, relayé par l’hippodrome de Cagnessur-Mer. Samedi, c’était donc la dernière

réunion du meeting hivernal de

décembre/janvier. Parmi les bonnes

impressions de cette journée, il faut noter celle laissée par Mirleft (Anabaa).

Ce représentant de la Marquise de

Moratalla a ouvert son palmarès à l’occasion du Prix de la Villière. Gilles

Forien, manager de l’écurie, a expliqué après la course sur l’antenne d’Equidia :

« Il fera un cheval utile. Il a de la qualité mais a besoin de prendre

de l’expérience. Il doit apprendre à se gérer dans un

parcours. Il peut être brusque. À ce

niveau, cela passe, mais à un niveau supérieur, c’est autre chose. Je pense qu’il

ira dans le lourd ; il sera alors à suivre en mars. »

Une heure plus tard, Schlague (Pulpit) remportait également le premier succès

de sa carrière dans le Prix de SaintJean-le-Thomas.

Cette pensionnaire de Jacques Rossi est

une fille de la bonne Si Je

N’avais Plus (Kaldoun), qui défendait également

la casaque de Maurice Lagasse. Cette

dernière est un produit de Boréale (Bellypha), deuxième de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr1) 1984. Après cette victoire, l’entraîneur expliquait à l’antenne

d’Equidia:

« Nous l’avons "rallongée"

et cela a été bien pour elle. Elle

aurait déjà gagner sa course à Nîmes, mais avait été gênée. Cela fait plaisir de gagner

pour Maurice Lagasse, qui est, avant

tout, éleveur. Il n’est

pas présent ; il est dans

l’avion pour le Kentucky. Schlague

aussi est sur le départ. Ce sera lundi, afin d’être saillie par Zamindar.

»