Mount nelson : des atouts exceptionnels

Autres informations / 14.01.2009

Mount nelson : des atouts exceptionnels

Mount Nelson (Rock of Gibraltar)

a été un grand performer et surtout un double lauréat de Gr1 – et ils ne sont

pas nombreux, dans ce cas, à naître chaque année en Europe ! En observant sa

carrière de près, il semble évident qu’il aurait encore été meilleur s’il ne

s’était pas blessé.

Le fils de Rock of Gibraltar

stationne à présent à Newsells Park, à quelques 40 minutes de Newmarket, pour

un prix de 10.000£ (environ 11.000€). Mount Nelson possède incontestablement la

classe d’autres étalons plus onéreux. Il faut ajouter qu’il possède un

tempérament exceptionnel qui lui a permis de réchapper à un grave accident.

Recordhorse des 1.600m de

St-Cloud

Mount Nelson a gagné deux de ses

trois courses à 2ans, le tout en l’espace de trois semaines en octobre 2006.

Deuxième pour ses débuts, il gagna de six longueurs un maiden au Curragh

(1.400m), et une semaine plus tard, il arrivait à Saint-Cloud pour le Critérium

international (Gr1) sur 1.600m (bon terrain). Mount Nelson est ainsi passé d’un

maiden à un Gr1 en une semaine ! Il précédait Spirit One qui avait survolé ses

trois dernières courses, dont une Listed et un Gr3, de 8 et 6 longueurs…

La course s’est résumée à un duel

entre Spirit One et Mount Nelson. Spirit One avait imposé un rythme soutenu,

comme à son habitude. Personne n’a pu ensuite réagir à l’exception de Mount

Nelson. Les observateurs ont pu penser que l’expérience de Spirit One ferait la

différence, mais le pensionnaire d’Aidan O’Brien a néanmoins pris le dessus. Il

établissait, du même coup, le nouveau record de l’épreuve en 1’41’’3 mais aussi

le nouveau temps de référence pour les 1.600m de Saint-Cloud. Ce record prouve

qu’il y eut un vrai challenge entre deux vrais chevaux de Gr1.

Quatrième meilleur 2ans européen

A la fin de son année de 2ans, le

rating de Mount Nelson fixé à 54 kg en France et 119 dans les classifications

internationales, l’a placé 4e meilleur poulain d’Europe juste derrière Teofilo,

Holy Roman Emperor et Dutch Art ; aucun de ces derniers ne gagnera d’autre

course, contrairement à Mount Nelson… Surtout, Mount Nelson précédait

Authorized, Eagle Mountain, Cockney Rebel, Excellent Art et Duke of Marmalade.

Les bookmakers anglais le placèrent immédiatement parmi les favoris des

classiques 2007. Il ne put jamais y défendre ses chances en raison d’une grave

blessure à un pied avant sa campagne de 3ans. Mount Nelson dut garder le box

pendant des mois.

A 4ans, Mount Nelson a connu deux

courses malheureuses dans des Groupes à Chantilly et Ascot sur le mile. A

chaque fois battu de moins de deux longueurs par Haradasun et Darjina. Il a

repris le cours de ses succès dans les Eclipse Stakes (Gr1), sur 2.000m à

Sandown. Une fois encore, il a terminé très vite pour déborder Phoenix Tower

tout à la fin. Performance peu ordinaire si l’on se souvient que Phoenix Tower

a été battu par moins d’une longueur par Duke Of Marmalade à sa sortie

suivante. Mount Nelson montra sa grande classe sur 1.600 mètres et 2000 m, sur

tous les terrains, du plus lourd (sur lequel il avait gagné son maiden), au

plus léger, sur lequel il remporta les Eclipse.

Le croisement Danehill/Sharpen Up

Mount Nelson est, avec Eagle Mountain, l’un

des deux meilleurs produits issus de la première année de monte de Rock of

Gibraltar. L’étalon produit plutôt des chevaux de Groupe qui s’expriment sur

2.000m et tendent à être moins précoces qu’il ne le fut lui-même. Leur point

commun avec leur géniteur reste leur capacité à conserver leur meilleure forme

sur une longue période.

Demi O’Byrne avait clairement estimé la

valeur de Mount Nelson lorsqu’il l’acheta 320.000 Guinées, yearling à

Newmarket. Il s’agissait d’ailleurs du 3e prix le plus élevé pour un poulain de

la première promotion de Rock of Gibraltar. Côté modèle, Mount Nelson a hérité

de la grande taille de son père de mère, Selkirk. Il est issu de la famille de

Cliveden, référence absolue des années 1980. Sa mère, Independence, a gagné quatre

de ses cinq dernières courses à 3ans, dont les Matron Stakes et les Sun Chariot

Stakes, deux courses qui sont à présent des Gr1.

Mount Nelson est comme Danehill Dancer et

Vital Equine, entre autres, un produit de croisement Danehill/Sharpen Up.

Le soutien de Newsells

Mount Nelson a, de plus, l’avantage d’être

stationné dans un haras riche en poulinières de qualité, sachant que Newsells a

décidé de lui envoyer ses meilleures mères. Dans ces conditions, Mount Nelson a

toutes les chances de devenir un des meilleurs continuateurs de Danehill comme

Danetime – également vendu par Coolmore lors de sa carrière de course –,

Dansili, Danehill Dancer et Tiger Hill. Tous, champions ou seulement bons

chevaux, ont contribué au développement du sang de Danehill en Europe.

Contact : Julian Dollar 00 44 1763 846000

Jocelyn de Moubray 06 03 67 54 21

www.mount-nelson.com