Plat : les chevaux français dans les groupes internationaux

Autres informations / 05.01.2009

Plat : les chevaux français dans les groupes internationaux

Si les pensionnaires des entraîneurs tricolores se

sont bien comportés en dehors de nos frontières en 2008, les chevaux élevés en France, sur la foi

malheureusement restrictive du seul suffixe "FR", ont aussi obtenu

quelques résultats brillants partout

dans le monde. Voici un bilan des

courses de Groupes étrangères, en plat, tombées dans l’escarcelle des "FR". Cette étude sera suivie, mardi,

de son équivalent pour l’obstacle. C’est en plat que le critère "FR" est le moins

pertinent, en raison d’un nomadisme évident de l’élevage de haut niveau.

Il apporte néanmoins des enseignements intéressants.

Données arrêtées au 31 décembre 2008 ; source : www.thoroughbredinternet.com.

LES

GROUPES 1

Sept Gr1 étrangers sont revenus à des compétiteurs

élevés en France ("FR") en 2008. C’est peu. Surtout si l’on associe ce chiffre au nombre (517) de Gr1

se disputant dans le monde, France mise à part.

Ces victoires, en Europe, sont à mettre au crédit de Marchand d’Or (Marchand de Sable) dans le July Cup (Gr1), d’Equiano (Acclamation) dans les King’s

Stand Stakes (Gr1)

et, bien sûr, de Natagora (Divine Light)

dans les Mille Guinées (Gr1). Côté Etats-Unis, on

retrouve les succès de Mauralakana (Muhtathir)

dans les Beverly D Stakes (Gr1), d’Artiste Royal (Danehill) dans le Charles

Whittingham Memorial Handicap

(Gr1) et de Spirit One

(Anabaa Blue) dans l’Arlington Million (Gr1). Parmi ces

trois "Américains", Spirit One est un cas à part, puisqu’il est

entraîné en France, par Philippe Demercastel. En Asie, on ne compte que la

victoire de Doctor Dino (Muhtathir)

dans le Hong Kong Vase (Gr1).

LES GROUPES 2

Trois victoires au niveau Groupe 2 ont été enregistrées par des "FR" dans le monde, hors France,

sur les 562 courses de ce

niveau. De manière générale, on ne se rend pas expressément à l’étranger pour y

courir un Gr2, ce qui explique que le

nombre de victoires de Gr2 soit inférieur à celui de Gr1, et que les trois

victoires "FR" à ce niveau aient été

enregistrées par deux chevaux qui ne sont plus entraînés en France

LES GROUPES 3

Sur 828 Groupes 3 se courant dans le monde hors

France, cinq ont été enlevés par des pur-sangs estampillés "FR". La remarque

est la même que pour les Gr2 : on se déplace rarement juste pour un Gr3.

Le champion entraîné

en Scandinavie, Appel Au Maître

(Starborough) a brillé

en Norvège et en Suède

dans le Stockholm Cup International (Gr3) et dans le Marit Sveaas Handicap (Gr3). À

ce niveau, aux Etats-Unis, l’ancien pensionnaire de Rodolphe Collet, Stoneside

(Marchand de Sable),

qui a remporté le San Simeon Handicap

(Gr3), et l’omniprésente Mauralakana, se sont illustrés.

 

 

 


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.