Rika d’airy s’impose d’emblée

Autres informations / 06.01.2009

Rika d’airy s’impose d’emblée

Trois pouliches

estampillées "Airy" prenaient part au Prix d’Oloron sur les balais. Et sur ces trois pouliches, Rika d’Airy (Cachet Noir) s’est

imposée sûrement pour ses débuts en

obstacle, d’une longueur et demie devant

Rochdale (Vidéo Rock) et

sa compagne d’écurie Raïka d’Airy

(Cachet Noir). Seule Rina

d’Airy (Cachet Noir) a déçu dans la coalition "Airy"

puisqu’elle a été arrêtée.

Rika d’Airy, propre

sœur de Quamino d’Airy (Cachet Noir), a

confirmé que lorsque l’on associe Pau et les

A.Q.P.S., on retrouve souvent

l’élevage de Claude Pelsy dans les

trois premiers. Cela s’est vérifié dans ce Prix

d’Oloron. Soulignons que la gagnante

est une petite-fille de Marasali (Tennyson), un étalon cher à l’éleveur des "Airy". Deuxième en plat pour ses débuts, à la

mi-décembre, sur le sable de Pau,

Rika d’Airy paraît perfectible, tout comme

sa dauphine, Rochdale. La pensionnaire de Guy Cherel est, de plus, une sœur

de Ladalko (Kadalko),

vainqueur de Groupe 3 à Warwick, et

d’Oumeyade (Smadoun), placé de

Groupe 2 à Kempton Park. Elle a donc l’avenir

et les origines pour elle.