Yves deshayes : « c’est au pied du mur que l’on voit le maçon ! »

Autres informations / 08.01.2009

Yves deshayes : « c’est au pied du mur que l’on voit le maçon ! »

Il a fait -10° sur la côte normande dans

la nuit de mardi à mercredi. Pourtant, la réunion deauvillaise a été maintenue ce mercredi. Elle s’est courue

dans les meilleures conditions possibles, sur une piste jugée souple. Tous les acteurs

des courses, entraîneurs et jockeys, se

sont montrés très satisfaits, tout d’abord de la reprise d’activité et,

ensuite, de la qualité de la P.S.F.

Les socioprofessionnels et les parieurs doivent ce

retournement de situation au travail de toute l’équipe

d’Yves Deshayes, directeur de l’hippodrome, et plus globalement de France Galop. Les

plus ébahis ont parlé d’un miracle ! «

Courir au galop par de telles températures est un événement historique » a déclaré

Hubert Monzat, directeur général de France Galop, avant de rendre hommage à Yves Deshayes, que JDG a interrogé.

JDG – Comment êtes-vous parvenu à rendre la piste à

nouveau praticable, malgré la

persistance du froid ?

Yves Deshayes

Plusieurs facteurs

sont entrés en jeu, mais je ne vous livrerai pas tous mes secrets ! Le redoux

qui a eu lieu lundi, l’apport d’un nouveau produit, la saumure (eau salée), et le

travail de la herse ont été les principaux

acteurs de cette réussite. Nous avons surveillé la piste régulièrement pendant la nuit, en testant sa souplesse

afin de s’assurer qu’elle n’était pas reprise

par le gel.

Comment avez-vous

pensé à utiliser la saumure ? C’est un produit dont on se sert pour la protection des routes et des autoroutes. Généralement

utilisé en prévention, la

saumure est efficace en cas de grand froid.

Je n’ai rien inventé

! J’étais obligé

de tenter quelque

chose de nouveau, puisque rien n’avait fonctionné jusque là et cette situation se présentait à nous pour la première

fois. C’est au pied du mur que l’on voit le maçon ! On ne connaît

les limites de ces pistes tous temps que lorsqu’elles sont exposées

à des conditions météorologiques extrêmes. Ceci étant, nous ne connaissons pas les effets de la saumure

sur le long terme. Quelles sont les réactions de ce produit

avec le liant ? Mais, étant

donné que la saumure est utilisée avec les enrobés de pétrole sur les

routes, les experts pensent

évidemment qu’il n’y aura pas de détérioration de la piste.

 

 

 


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.