Le synthétique de deauville puis de cagnes

Autres informations / 11.02.2009

Le synthétique de deauville puis de cagnes

Le Prix de Brignoles (E) a

attiré huit concurrents. Et les pistes synthétiques permettent aussi cela :

passer de Deauville à Cagnes. Parmi ces jeunes éléments de 3ans, la moitié a

participé au meeting hivernal normand comme Peanut Butter (Montjeu). La

pensionnaire de Robert Collet vient de prendre part à une épreuve courue sur

une piste très lourde, qui n’était pas à sa convenance. Il ne faut donc pas

tenir compte de sa sortie. Bonne cinquième sur les pistes de Deauville et de

Cagnes, cette sœur de Zipping (Zafonic), de Zelding (Warning) et de Nipping

(Night Shift) affronte un lot à sa portée sur la Polytrack.

 

Quatrième pour ses premiers

pas à Deauville dans un lot correct, Stella Francesca (Della Francesca) a déçu

dernièrement en prenant la huitième place d’un maiden à Cagnes. Mais il faut se

souvenir qu’elle avait terminé cinquième derrière Villa Molitor (Muhtathir),

lauréate du Prix Renoir (A), le 4 février. De plus, elle bénéficiera de la

décharge de Mickaël Forest et portera donc 51 kilos. Kalgreen (Green Tune)

possède également une ligne sur Villa Molitor lors de ses débuts où elle

prenait la huitième place. Sixième puis quatrième, elle a couru en progrès face

une opposition plus relevée à chacune de ses sorties.

Centdixhuit (Vindication) a gagné

avec autorité son « réclamer » à Deauville et commence à prendre son travail un

peu plus à cœur.

Trois concurrents n’ont pas

participé au meeting deauvillais. Mais ils auront évidemment des cartes à

jouer. Entraînée par Jean-Claude Rouget, l’un des entraîneurs en forme de ce

meeting, Tehamana (Pleasantly Perfect) a fini sixième pour sa première course

cagnoise. Quatrième de l’invaincue Becqu Adorée (Nombre Premier), Tehamana

redescend de catégorie et trouve des conditions de course intéressantes.

Gliterring Star (Lomitas) est estimée. Elle a en effet pris part au Prix

Delahante (L) sous l’entraînement de Jean-Marc Capitte, mais n’a pu se montrer

menaçante. Poulain le plus expérimenté du lot, Tanaos (Indian Rocket) est aussi

très régulier : il compte douze courses et huit places. De plus, il affiche de

bonne ligne. D’abord, derrière Broken In Light (Divine Light) – 3e du Prix de

La Californie (L) – dans un handicap à LyonParilly. Ensuite, derrière Grandcamp

(Platini), très facile vainqueur d’une « D » cagnoise.