Les malheureux du grand prix

Autres informations / 03.02.2009

Les malheureux du grand prix

PAU, Mardi 3 février

Deux chevaux qui ont chuté dans

le Grand Prix de Pau (Gr3) alors qu’ils pouvaient prétendre à une place à

l’arrivée, seront au départ du Prix Charles William Bartholomew, sur les haies.

Il s’agit de Skymix (Sagamix), tombé au gros open ditch, et Désir Royal

(Sleeping Car), qui a fait tomber son cavalier à huit cents mètres du but.

Entraîné par Jean-Pierre Totain,

placé de Listeds sur les balais d’Enghien et le steeple de Pau, Skymix est un

cheval polyvalent, qui alterne les haies et le steeple avec réussite. Courant

peu, mais à bon escient puisqu’il compte trois victoires et douze places pour

vingt et une courses, Skymix tentera de se racheter après sa bévue du Grand

Prix.

Jacques Ortet se dirige sûrement

vers un nouveau titre de tête de liste des entraîneurs pour le meeting béarnais

; il est l'entraîneur de Désir Royal (Sleeping Car) qui a aussi connu son lot

de malheurs dans le Grand Prix. Révélé au printemps 2008 sur les gros

obstacles, discipline dans laquelle il compte une troisième place de Listed,

Désir Royal n’a encore jamais vaincu sur les haies.

 

Espoir de Kerbarh en tête de

l’opposition

Meilleur cheval d’obstacle

entraîné dans le Sud-Est, Espoir de Kerbarh (Poplar Bluff) est un double

lauréat de Listeds sur les haies d’Enghien. Relativement maniable, le pen sionnaire

de Christian Scandella reste sur deux premiers accessits, dont le dernier

acquis lors de sa découverte du site palois.

Deux chevaux bien nés seront de

la partie. Master Flight (Poliglote), pensionnaire d’Arnaud Chaillé-Chaillé,

est un petit-fils de Sunday Flight (Johnny O’Day) et par consé quent un neveu

de deux gagnants de Prix La Haye Jousselin (Gr1), Golden Flight (Saint Cyrien)

et Sunny Flight (Saint Cyrien). Master Flight a aligné six victoires en

province entre juin 2007 et novembre 2008. Deuxième der nièrement, sous 70

kilos, il semble tardif, comme ses oncles. Titulaire de deux courses seulement,

Odidon (Murmure) est le frère utérin d’Oculi (Denham Red) auteur du doublé «

Ferdinand Dufaure  Maurice Gillois » l’an

der nier. Malheureusement, les performances d’Odidon ne ressemblent pas à

celles de son frère cadet.