Philippe peltier parle de ses trois pensionnaires

Autres informations / 01.02.2009

Philippe peltier parle de ses trois pensionnaires

 

Kendo du Montceau :

JDGComment s’est déroulé son

dernier travail sur les obstacles ?

Philippe Peltier Sa dernière

séance, jeudi, s’est bien déroulée. C’est un cheval que je saute peu. Il

connaît son métier. Cependant, j’ai préféré le travailler, cette fois-ci, car

il n’a pas couru depuis un mois.

Il a pour habitude de mener

grand train. Mais dans le terrain lourd, cette tactique ne pourrait-elle pas le

desservir ?

David Cottin s’entend très

bien avec lui. Il arrive à le gérer dans un parcours. La dernière fois, il

était allant, simplement parce qu’il faisait une rentrée. Mais il sait le

tempérer.

Il vient de prendre 11ans, la

suite de sa carrière estelle déterminée ?

Tant qu’il nous montre qu’il a

envie de courir, nous ne pensons pas à arrêter sa carrière. Il le fait toujours

de luimême et cela veut simplement dire que tout va bien. Il ne court que

l’hiver et malgré son âge, il n’a pas énormément couru.

Thou In Gold :

Racontez-nous le parcours de

Thou In Gold

Elle en avait marre du

steeple et je l’ai donc passée sur le cross. La première année [saison

2005/2006, ndlr], elle a remporté quatre des cinq courses qu’elle a disputées.

Elle a gagné cette épreuve en 2007 et a dû être arrêtée, ensuite, pour soigner

ses jambes. Cette année, sa rentrée s’est mal passée, elle est tombée, mais

elle a remporté ses deux dernières épreuves.

Quels sont ses atouts pour

gagner ?

Thou In Gold est une

attentiste qui possède un sacré coup

de reins pour finir ses

courses. En classe pure, je pense

qu’elle est meilleure que

Kendo du Montceau, même si

celui-ci est plus agile sur

les obstacles. Thou In Gold saute

bien et si elle s’enclenche

dans la phase finale, elle est

capable de venir les manger

tout crus ! (rires) Cela dit, la

route est longue…

Notez Le :

Fait-il office de deuxième

chance ?

Il possède moins de classe

que les deux autres, mais il

apprécie le terrain lourd. Il

saute bien et c’est un cheval dur. Cependant, il est parfois un peu en dedans

de lui. C’est pour cette raison qu’il porte des œillères. La dernière fois, il

s’est très bien comporté avec elles. Son jockey l’a monté pour « la gagne ».

Sans cela, il aurait terminé deuxième plutôt que troisième. S’il s’est toujours

montré régulier, il court davantage pour une place