Prix charles du breil : ramsès bleu veut reconquérir son titre

Autres informations / 14.02.2009

Prix charles du breil : ramsès bleu veut reconquérir son titre

Le Prix Charles du Breil

offre aux bons hurdlers une dernière occasion de briller lors du meeting

palois. Disputée sur 3.800 mètres, cette course mettra aux prises des chevaux

bien connus et ayant bien couru tout au long de l’hiver sur l’hippodrome du

Pont-Long. Auteur d’un superbe début de meeting avec trois victoires à la clé,

Ramsès Bleu (Pistolet Bleu) essayera d’en appeler à son récent échec

Le Prix Charles du Breil,

programmé le dernier dimanche du meeting, sera un des deux derniers grand

rendez-vous de l’hiver à Pau, avec le Prix Antoine de Palaminy (L). Faisant

office ces dernières années de consolante à la Grande Course de Haies de Pau

(L), la course de dimanche réunit également des chevaux ayant participé au

dernier Grand Prix de Pau (Gr3).

Grand spécialiste de

l’hippodrome palois, Ramsès Bleu (Pistolet Bleu) a de nouveau réalisé un super

meeting. Vainqueurs à deux reprises sur les haies, puis une fois sur le

steeple, le protégé de Guy Cherel n’est venu échouer qu’à la hanche du tenace

Berryville (Poliglote) dans le Grand Prix de Pau. Il a déçu ensuite dans la

Grande Course de Haie (où il a été arrêté). Mais il aura à cœur de rem porter

de nouveau cette épreuve qu’il a enlevée en 2007, aux dépens d’Afterlight

(Kahyasi).

Tête de liste des entraîneurs

tant par les gains que par le nombre de victoires, Jacques Ortet présente trois

de ses représentants. Alternant les haies et le steeple avec réussite, Ograndy

(Cyborg) à pris la 3e place du Grand Prix. Il reste sur une chute dans le Prix

Gaston Phoebus et cherchera à se réhabiliter, lui qui termina 2e d’un handicap

en début de meeting dans en haies. Sur une distance plus courte de 300m

toutefois. Deuxième représentant de Jacques Ortet, l’Elu (Lomitas) ne compte

que deux sorties au cours de ce meeting et fera jouer son atout fraîcheur.

Victorieux grâce à une folle chevauchée mi-janvier, il vient de se classer 4e

de la Grande Course de Haie. Enfin, le der nier atout de la coalition Ortet,

Désir Royal (Sleeping Car) a chuté dans le Gand Prix. Il s’est en parti rattrapé

en prenant une belle 3e place dans le Prix Charles William Bartholomew et

défendra encore une fois chèrement sa chance.

Impressionnant vainqueur sur

les haies d’Auteuil en novembre dernier, Okaïdo (Assessor) a enchaîné par une

méritoire 5e place dans le Prix Leon Orly-Roederer (Gr2). Arrêté dans le Grand

Prix de la Ville de Nice (Gr3) début janvier, il retrouve un parcours et un lot

parfaitement dans ses cordes. Passée des boxes de Stéphane Wattel à ceux de

Jean-Pierre Totain, Arvicaya (Kahyasi) vient d’effectuer une très bonne rentrée

sur cette même piste après une absence de plus de 18 mois, n’étant battue que

d’une encolure. Vainqueur de gros handicap, elle visera dans cette catégorie

une bonne place.

Don Mirande (Turgeon) possède

pour sa part les meilleurs titres. Troisième du Prix Georges Courtois (Gr2)

d’Or Noir de Somoza (Discover d’Auteuil) en décembre 2007, il n’a couru la

saison passé que trois fois et effectuera en cette occasion sa rentrée.

Néanmoins, sa performance sera à suivre avec intérêt pour juger son niveau de

forme, avant qu’il ne retrouve Auteuil, où il aura de bons engagements.

 


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.