A chacun les siennes

Autres informations / 15.03.2009

A chacun les siennes

AUTEUIL, Dimanche 15 mars

PRIX AURICULA

Le Prix Auricula réunit un lot

de onze pouliches, qui effectueront toutes leurs premiers pas sur les

obstacles. Seuls trois d’entre elles ont déjà foulé un champ de course, sans

grande réussite pour l’instant.

Lolita de Berlais (Dream

Well) attire l’attention par son pedigree. Cette pouliche de la souche de

Chinca (Orviliers) est une sœur utérine de Bonita du Berlais (King’s Theatre),

jument très courageuse qui a signé deux victoires et neuf places en quatorze

sorties et qui appartient à une famille très vivante comptant de nombreux bons

résultats sur les hippodromes d’obstacles. Provenant de l’élevage tête de liste

l’an passé, celui de Jean-Marc Lucas, cette pouliche associée à Christophe

Pieux sera sui- vie avec attention.

Autre représentante de Robert

Collet, Grenadines Island (Bonnet Rouge) est issue d’une sœur de Man Island

(Mansonnien), très bon performer l’an passé à l’âge de 3ans avant disparaître

tragiquement.

Fille de Discover d’Auteuil

(Mistigri), Samba d’Auteuil provient de la famille de Star de Mohaison

(Beyssac), élément de grande valeur sur les obstacles britanniques. Présentée

par François Cottin, elle sera intéressante à suivre dès ses débuts.

Dépendant de l’entraînement

de Guy Cherel, toujours redoutable dans ce genre de compétitions, Ellesmera

(Boreal) possède des origines allemandes et sa mère Estremadura (Königsstuhl) à

déjà produit Estrela Polar (Acatenango), vainqueur à trois reprises sur la

Butte Mortemart.

Mademoiselle Lino

(Trempolino) est issue d’une jument gagnante sur les haies d’Auteuil avant de

faire carrière en Grande-Bretagne, passant le poteau en tête à six reprises.

Ayant l’avantage d’avoir pris du métier en plat à l’âge de 2ans, la fille de

Trempolino (Sharpen Up) débutera avec des ambitions.