Ninetieth minute n’a pas perdu de temps

Autres informations / 12.03.2009

Ninetieth minute n’a pas perdu de temps

CORAL CUP

Après 80 jours sans aborder

un champ de course, Ninetieth Minute (Old Vic) s’est emparé de la victoire dans

le Coral Cup (Gr3), en enlevant par la même occasion sa troisième victoire

consécutive. Beaucoup de fraîcheur, beaucoup de talent et Ninetieth Minute a

passé le poteau en tête après avoir dû lutter avec Mirage Doré (Muhtathir),

élevé en France par Chantal Becq et Ralph Alfandari. « Je crois qu’un cheval a

besoin de fraîcheur pour le Festival, a déclaré Tom Taaffe, entraîneur de

Ninetieth Minute. Alors, j’ai simplement essayé avec lui. C’était la même chose

avec Kicking King [Old Vic gagnant du Gold Cup 2005, ndlr] et Finger Onthe

Pulse (Accordion) l’an dernier [lauréat du Jewson Novices’ Handicap Chase, Listed].

Ninetieth Minute devrait se diriger sur des steeples pour novices l’année

prochaine. En tant que fils d’Old Vic [gagnant du Jockey-Club en 1989], c’est

la route la plus logique pour lui. »

 

Mirage Doré a fait son chemin

Exporté en Irlande, chez Lucinda

Russel, à la fin de l’année 2007, Mirage Doré a auparavant effectué une

carrière très honorable en France. D’abord en plat, puis sur les obstacles, il

a pris la cinquième place du Prix Wild Monarch (L) à Auteuil, en 2006, avant de

croiser la route de Big Buck’s (Cadoudal) dans le Prix Univers II (L). Ce

dernier, acheté par les Anglais et désormais entraîné par Paul Nicholls, est

actuellement l’un des favoris du World Hurdle (Gr1), disputé jeudi à

Cheltenham. Toutes les routes mèneront-elles peu à peu, non pas à Rome, mais en

Angleterre ou en Irlande ?