Ocala, en ligne avec la tendance mondiale, envoie des signes encourageants

Autres informations / 19.03.2009

Ocala, en ligne avec la tendance mondiale, envoie des signes encourageants

Les ventes de 2ans montés se

poursuivent aux Etats-Unis, et particulièrement en Floride. John Ferguson, pour

le compte de Darley, avait marqué de son empreinte en début de mois la Fasig

Tipton Select Sale de Calder, raflant les top-prices pour le Cheikh de Dubaï.

À Ocala, John Moynihan pour

le compte de son patron Jess Jackson, a fait de même, à un niveau moindre,

achetant les deux tops du jour. En effet, John Moynihan s'est porté acquéreur

pour 425.000$ d'une fille d'Indian Charlie qui courra sous les couleurs de

Grace Stable, l'écurie de Barbara Banke, épouse de Jess Jackson. Auparavant,

John Moynihan avait acheté un fils de Grand Slam à 400.000$ pour Stonestreet

Stable, l'écurie de son patron.

C'est ainsi que seize 2ans

ont dépassé les 200.000$ en ce premier jour de vente d'Ocala, ce qui est un

constat jugé encourageant par Tom Ventura, le Directeur de ces ventes : "

Nous savions que nous allions avoir du mal à nous comparer à nos ventes de

l'année dernière qui avaient été exceptionnelles ", a tenu à préciser

Ventura pour ceux qui manqueraient de mémoire. En effet, il faut rappeler que

la moyenne avait fait un bond spectaculaire de +37%, avec un top-price à 900.000$.

Du coup, il faut reconnaître

que la baisse du Prix Moyen de 32%, affichée mardi pour cette première journée,

est un chiffre quasi inespéré, parfaitement en ligne par ailleurs avec les

résultats mondiaux stabilisés et donc anticipés autour d'une glissade de

l'ordre de 30% en moyenne. Le Prix Moyen de 96.000$ relevé pour ce mardi à

Ocala est un chiffre positif si on le rapporte au Prix Moyen de 2007 qui

s'était fixé à 105.000$ pour les deux jours de ventes, soit une baisse minime

de 9%. Constatant un pourcentage de vendus de 60%, chacun se félicitait du

niveau d'activité et de la bonne qualité des animaux présentés qui ont, une

fois de plus, laissé une belle marge de profit aux professionnels du genre

comme Jerry Bailey qui vendait le top du jour, une femelle achetée yearling

pour 200.000$ à Keeneland Septembre et revendue ici à 425.000$.

Cependant, en ce mardi, le

profit record appartient à Albert Davis (Old South Farm) qui avait eu la bonne

initiative d'acquérir foal pour 15.000$ un beau gris par Tapit qu'il a revendu

(#

216) pour la coquette somme

de 300.000$, soit vingt fois la culbute par rapport au prix d'achat. Bravo pour

Albert Davis dont la ferme en Caroline du Sud se trouve au milieu de nulle

part…