Oiseau de feu poursuit son ascension

Autres informations / 14.03.2009

Oiseau de feu poursuit son ascension

DEAUVILLE, Vendredi 13 mars

Restant sur facile succès,

Oiseau de Feu (Stravinsky) a poursuivi sa belle série en s’imposant plaisamment

dans le Prix du Perche, course B disputée sur

1.500 mètres.

Après le forfait de Nobel

Runner (Nobel Prize), ils n’étaient plus que quatre à en découdre. Installé

grandissime favori au betting, Oiseau de Feu s’installe rapidement en tête,

évitant ainsi toutes mauvaises surprises. Accélérant en progression au début de

la ligne d’arrivée, le pensionnaire de JeanClaude Rouget s’est facilement

détaché de ses adversaires, l’emportant sans réelle opposition. Battu le jour

de ses débuts par son compagnon d’entraînement Palmeral (Kendor), le fils de

Stravinsky compte désormais quatre victoires en cinq sorties, deux sur le gazon

et deux le sable. N’ayant encore pas montré ses limites, il sera

très intéressant à suivre au

niveau des Listeds voire des courses de Groupes dans les prochaines semaines,

car il a laissé de très belles impressions lors tous ses succès. Il succède au

palmarès de cette épreuve à son compagnon d’entraînement Yorktown (Red Ransom),

orienté ensuite vers la Poule d’Essai des Poulain (Gr1), dont il a pris la

quatrième place.

Eastern Promise confirme

Gagnant sur ce même parcours

lors de sa dernière sortie au mois de décembre, Eastern Promise (Grand Slam)

s’est très bien défendu. Attentiste en dernière position de ce mini peloton, il

est venu progressivement en pleine piste pour s’emparer assez sûrement de la

deuxième place, certes à distance du vainqueur. Poulain en progrès, le fils de

Grand Slam devrait pouvoir s’imposer à ce niveau très prochainement.

Acquis à “réclamer’’ en fin

de saison dernière, Polarix (Linamix) a une nouvelle fois fait plaisir à son

entourage. Deuxième du Prix Joseph Collignon (Course A), cet hiver, à

CagnesSurMer, puis quatrième du Prix de la Californie (Listed), ce proche

parent de Goldamix (Linamix) prouve encore une fois qu’il a la pointure à ce

niveau.

Déception de Cafe Racer

Gagnant de course B l’an

dernier puis quatrième du Prix la Rochette (Gr.3), alors qu’il était sous la

responsabilité d’André Fabre, le fils de Royal Applause se présentait pour la

première fois sous l’entraînement d’Alain de Royer Dupré. En troisième

position, à trois quarts de longueur du leader, il n’a pu passer la vitesse

supérieure dans la ligne droite avant de céder complètement. Cheval de qualité

à 2ans, il sera à revoir prochainement, car sa performance ne reflète pas

véritable valeur.