Prix jean doumen cyrlight, le retour d’un champion

Autres informations / 08.03.2009

Prix jean doumen cyrlight, le retour d’un champion

Un an et demi nous sépare de

la dernière apparition publique du premier champion de Sean Mulryan, Cyrlight

(Saint Cyrien). Au mois de juin 2007, Cyrlight qui effectuait sa rentrée a

malencontreusement chuté. Une chute qui lui a valu cette longue absence. « Il

s’est accidenté dans le Prix Dawn Run (L), nous a déclaré Hervé Barjot, manager

de l’écurie. De fait, il est parti pendant plus d’un an au haras. Il est revenu

à l’entraînement chez Arnaud Chaillé-Chaillé à la fin de l’année dernière et

depuis tout s’est très bien passé. Nous espérons le voir réaliser une bonne

rentrée. Il sera revu avec beaucoup d’intérêt. »

Cyrlight sera même

l’attraction de ce Prix Jean Doumen, épreuve disputée sur les haies. A 9ans, il

retrouve donc la compétition et portera sur ses épaules l’espoir de chacun de

le voir briller de son plus bel éclat.

 

Un palmarès hors du commun

Cyrlight représente

l’épanouissement de la casaque de Sean Mulryan qui en a fait l’acquisition

après sa parfaite année de 3ans. En cinq sorties sous la casaque de Faiz Al

Elweet dont une à 4ans, Cyrlight s’est imposé à cinq reprises pour s’emparer en

fin d’année de 3ans du Prix Congress (Gr2). Il évolue ensuite toujours au sein

de l’équipe d’Arnaud Chaillé-Chaillé, mais pour Sean Mulryan. Sa formidable

série se poursuit et Cyrlight, champion d’Auteuil, enre-

gistre onze succès

consécutifs jusqu’au Prix Renaud du Vivier (Gr1) où il est battu par Maia Eria

(Volochine) de vingt longueurs. Il tentait alors le doublé dans les plus belles

épreuves pour les 4ans en steeple et en haie. Il avait remporté le Prix Maurice

Gillois (Gr1) treize jours avant sa première défaite dans ce Prix Renaud du

Vivier. A 5ans et à 6ans, il est resté un cheval d’exception en remportant six

victoires sur neuf sorties. Et puis, celui qui, à 7ans, n’avait encore jamais

chuté tombe et se blesse.

 

Oculi, petit chef face à son

aîné

Dans ce Prix Jean Doumen,

Oculi (Denham Red) effectuera sa rentrée quatre mois après sa victoire dans le

Prix Maurice Gillois (Gr1). Elu meilleur cheval de 4ans sur le steeple l’an

passé, le représentant de Jacques Détré affrontera donc son glorieux aîné. Le

résultat aura en somme peu d’importance, pour les observateurs tout au moins.

Mais la joie de les voir très bien courir sans incident et sans mal sera

partagée par tous. Car on sait qu’Oculi se montre parfois fautif et il a déjà

chuté à deux reprises pour ses débuts en haies comme sur le steeple du Prix

Jean Stern (Gr2).