Quatre as dans la dernière manche

Autres informations / 26.03.2009

Quatre as dans la dernière manche

Samedi, l’hippodrome de Nada

Al Sheba (Dubaï) accueillera la réunion de course la plus richement dotée au

Monde. Cette journée du Dubaï World Cup (Gr1 ) – marque le point d’orgue du

meeting de Dubaï et la finale de toutes les préparatoires qui se sont courues

ces dernières semaines. L’entraînement français (basé dans l’Hexagone) aura

quatre candidatures dans cette soirée : Marchand d’Or (Marchand de Sable) dans

le Dubaï Golden Shaheen (Gr1), Doctor Dino (Muhtathir) dans le Dubaï Sheema

Classic (Gr1), Gloria de Campeao (Impression) dans le Dubaï World Cup (Gr1) et

Nashwan Al Khalidiah (Tiwaiq) dans le Dubaï Kahayla Classic (Gr1). A deux jours

du grand soir, nous avons pu contacter trois des quatre entraîneurs français

représentés afin de prendre des nouvelles de leurs pensionnaires et de faire le

point suite au tirage des places à

la corde.

 

 

Dubaï Golden Shaheen Freddy

Head, entraîneur de Marchand d’Or :

« Marchand d’Or est très bien

et a voyagé correctement. Jusqu’à la course, il ne fera que des canters. Au vu

des ratings, je dois dire que l’opposition est prenable, même si la jument

américaine Indian Blessing est bonne. »

 

Dubaï Sheema Classic

Richard Gibson, entraîneur de

Doctor Dino :

« Il ne fera pas de travail

trop poussé entre aujourd’hui [lire mercredi] et samedi. Le travail a été fait

à la maison avant de venir ici »

(press release)

 

Dubaï World Cup

Pascal Bary, entraîneur de

Gloria de Campeao :

« Le cheval a tiré un bon

numéro, mais il monte de trois catégories. Il est en forme et on se fait

plaisir en le courant ici. Il vient de gagner un handicap, mais on a pu voir

qu’il avait du mal à gagner un Gr3. Il y a de bons chevaux au départ, tels Asiatic

Boy, My Indy, Albertus Maximus, ou encore Well Armed. L’an dernier, Gloria de

Campeo se classait huitième sur douze, mais il n’était pas au mieux, ayant

connu des soucis. Cette fois, il est mieux. »

 

Dubaï Kahayla Classic

Jean-François Bernard, entraîneur

de Nashwan Al Khalidiah :

« Jusqu’à maintenant, la

préparation du cheval s’est très bien passée. Le cheval est sur place depuis

maintenant quatre semaines et il s’est bien acclimaté malgré un contexte

méconnu. Lors de sa première sortie du meeting, dans la course préparatoire,

nous étions déçus, car nous pensions gagner. Son jockey,

Christophe Lemaire, le

découvrait en cette occasion, et il n’a pas eu le meilleur des parcours. Un

concurrent l’a obligé à le faire galoper et dans la phase finale, il a voulu

trop bien faire. En "envoyant" plus tôt, il aurait pu s’imposer. Mais

après réflexion, cette course à tout de même eu un impact positif. Cette fois,

c’est son objectif. Nous avons consenti à beaucoup de sacrifices avec ce

cheval. Avec un parcours à sa convenance, et en espérant pouvoir se faire

emmener par d’autres chevaux, il pourra jouer un premier rôle. Parmi

l’opposition, Nil Blanc représente la référence et Fryvolous et Shadiyda seront

de sérieux opposants. Mais le cheval a toute ma confiance. »