Rendons grâce touché par la classe

Autres informations / 19.03.2009

Rendons grâce touché par la classe

Mercredi 18 mars 2009,

Auteuil. On attendait beaucoup des débuts sur les obstacles de Rendons Grâce

(Video Rock), meilleur AQPS de 3ans en plat l’an dernier et invaincu en quatre

sorties. Et nous n’avons pas été déçus. Dans le Prix de l’Yonne, l’élève du

Haras de Saint-Voir a fait un véritable canter durant toute la course, sautant

parfaitement les onze haies du parcours, avant de mettre un coup de reins

sensationnel sur le plat, se détachant irrésistiblement pour l’emporter de dix

longueurs. Les deux oreilles pointées, aux avant-postes, Rendons Grâce n’a même

pas aperçu ses rivaux, ne serait-ce que quelques instants. Le style de son

succès et son origine exceptionnelle justifient amplement la

? JDG Jumping Star ? que

nous lui attribuons fort logiquement. D’ailleurs, son entraîneur, Guy Cherel,

ne tarissait pas d’éloges : « C’est un poulain qui a belle action et qui saute

comme un chat. Son frère [Homme du Jour, ndlr] avait la pointure d’un Gr1 et je

pense que Rendons Grâce l’a également. » Rendons Grâce a pris la succession de

la ? JDG Jumping Star ? Qocq

Corrico (Robin des Champs), vainqueur l’an dernier. Il avait ensuite remporté le

Prix

 

Toujours à proximité des

animateurs, Rennais (Passing Sale) s’est très bien comporté dans la ligne

droite, prenant une probante deuxième place. « C’est un poulain perfectible que

j’estime, nous a confié Philippe Peltier, son entraîneur. Il est encore

"bébé". Je pense qu’il devrait faire un bon cheval sur le steeple. »

Ryes (Rifapour) s’est montré accrocheur pour conserver la troisième place.

Néanmoins, à son retour dans le rond de présentation, le pensionnaire de François

Doumen ne s’est pas senti très bien, étant aspergé d’eau pour retrouver ses

sensations. Roiderère (Mansonnien) a fourni une plaisante fin de course,

terminant quatrième.

 

Les chemins croisés d’Homme

du Jour et de Rendons Grâce

L’invaincu Rendons Grâce,

vainqueur du Prix Jacques de Vienne (A) à Fontainebleau, est issu d’une

brillante famille. De fait, il est le propre frère d’Homme du Jour, comme l’a

souligné Guy Cherel. Tout comme Rendons Grâce, Homme du Jour s’était imposé

dans le Prix Jacques de Vienne, édition 1998. Invaincu lors de ses trois

premières sorties en obstacle, il remporta le Prix Renaud du Vivier (Gr1) en

1999. Malheureusement, il n’a pu confirmer son immense talent en vieillissant,

du fait de soucis de santé. Rendons Grâce est également le frère de Nous Voilà

(Video Rock), lauréat de Gr2 sur les claies d’Haydock.

 

 


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.