Princio de juilley reste invaincu cette année

Autres informations / 25.04.2009

Princio de juilley reste invaincu cette année

PRIX DURTAIN

 « Il progresse de course en course. » David

Berra est satisfait du comportement de son partenaire Princio de Juilley (Saint

Preuil) qui a remporté sa première Listed dans le Prix Durtain. Un poulain avec

lequel il n’a jamais été battu en trois courses en 2009.

Victorieux à quatre reprises

en sept sorties, le pensionnaire de Patrice Quinton a franchi un palier. Il

s’affirme désormais dans la hiérarchie des 4ans et s’est endurci en province

selon une méthode chère à son mentor. D’ailleurs, il peut avoir d’autres

ambitions, selon son pilote : « Son comportement a changé même s’il reste

encore un peu tendre. Je pense qu’il pourrait aller à Auteuil. Je suis venu un

peu tôt ce vendredi mais il l’a bien fait. C’est de bon augure. » Princio de

Juilley trouvait un engagement en or et il ne l’a pas raté.

D’autant plus qu’Olifan de la

Barre (Smadoun), placé de Listed en obstacle, a éjecté Raymond O’Brien à la

dernière haie, alors qu’il semblait capable de repartir. C’est donc Peak Rythm

(Daliapour) qui s’est nettement octroyé le premier accessit. Il n’en était qu’à

sa deuxième sortie et son parcours est prometteur.

Les autres partants dans leur

ordre d'arrivée : Rulander (Mister Tullio), Aristophane (Dream Well). Tombé :

Olifan de la Barre (Smadoun). Tous couru.

Toujours assez allant, Olifan

de la Barre prend rapidement une dizaine de longueurs d’avance. Princio de

Juilley mène la chasse, cinq longueurs devant Quart de Lino, Peak Rhythm,

Aristophane, Sadhos, Kelaventure et Rulander. A la cinquième haie du parcours,

Olifan de la Barre fait une faute. Princio de Juilley le rejoint devant les

tribunes. Dans la ligne d’en face, Aristophane perd du terrain et se retrouve à

dix longueurs des derniers. Olifan de la Barre fait à nouveau une faute, cette

fois à la dernière haie, et éjecte Raymond O’Brien. Princio de Juilley, Peak

Rhythm et Sadhos, qui se sont rapproché des animateurs, se retrouvent à la

lutte dans la phase finale. Princio de Juilley repousse courageusement les

attaques et l’emporte devant Peak Rhythm et Sadhos.

 

 


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.