Prix william head cyrlight : un tremplin vers le sommet

Autres informations / 25.04.2009

Prix william head cyrlight : un tremplin vers le sommet

Le Prix William Head (L),

disputé sur le parcours du Prix du Président de la République (Gr3), est un

tremplin idéal vers le Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1). En 2003, Line Marine

(Agent Bleu) faisait le doublé, imitée par une autre femelle, Princesse d’Anjou

(Nononito). Le timing de quatre semaines entre les deux courses est parfait, de

même que le tracé, avec le franchissement du railditch. Cette année, aucune

femelle au départ, mais trois chevaux qui ressortent réellement du lot :

Cyrlight (Saint Cyrien), Peldero (Pelder) et Quolibet (Fragrant Mix).

 

Cyrlight doit rassurer

Lors du retour de Cyrlight

sur le steeple, ponctué par une victoire dans le Prix de Saumur, Hervé Barjot

nous avait déclaré: « Le cheval est devenu prudent dans tout ce qu’il fait.

Devant la rivière des tribunes, il a voulu partir de loin mais s’est repris de

lui-même. Cela fait longtemps qu’il n’avait pas vu le steeple-chase d’Auteuil

et il est donc normal qu’il ait eu quelques hésitations. Il redevient

progressivement lui-même. » Désormais, ce lauréat de treize courses de Groupe,

qui a enchanté Auteuil par ses folles chevauchées à l’avant, doit nous

convaincre qu'il peut réussir sur 4.700m, lui dont la tenue n'est pas la

qualité principale. Le grand test, c’est pour samedi.

 

Peldero ne fait que

progresser

Co-élevé par son entraîneur

François-Marie Cottin, Peldero est un cheval perfectible, maniable et

éclectique. Il a un objectif : le Grand Steeple-Chase de Paris. Selon

l’entraîneur cantilien, il aurait pu terminer plus près dans la dernière

édition de cette grande épreuve. Placé de Gr1 sur les haies et le steeple, il

vient de faire une rentrée victorieuse dans le Prix Hubert d’Aillères et son

chemin est tout tracé vers son objectif, même si pour le moment, il n’a pas

convaincu au-delà de 4.400m.

 

 

Quolibet, un cheval en

devenir

Au fil de ses courses,

Quolibet, âgé de 4ans et entraîné par François Doumen, s’est hissé au niveau de

l’élite, terminant deuxième du Prix Morgex (Gr3). Vainqueur du Prix Robert de

Clermont-Tonnerre (Gr3) et cinquième du Prix Murat (Gr2) face à une opposition

relevée, l’élève d’Yves d’Armaillé n’aura pas le terrain très souple dans

lequel il a fait ses meilleures valeurs. Cependant, si l’on fait abstraction de

la participation de Cyrlight et de Peldero, le lot n’est pas très relevé et il

trouve donc une occasion de se placer.

 

 


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.