Louis romanet : « le monde des courses doit pouvoir parler d’une seule voix à bruxelles  »

Autres informations / 11.05.2009

Louis romanet : « le monde des courses doit pouvoir parler d’une seule voix à bruxelles »

Dimanche après-midi, Louis

Romanet a reçu l’Award décerné annuellement par la Fédération européenne des

éleveurs. Une distinction qui récompense son action déterminante pour le

développement des courses européennes.

Jour de Galop. – Comment

réagissez-vous à cette nouvelle récompense ?

Louis Romanet. – Je suis très

honoré, évidemment. Vous savez, j’ai commencé ma carrière avec des projets

européens, comme la création des Pattern Races. C’est aussi un hommage à mon

père, qui a toujours agi pour rapprocher les pays européens. Je crois que c’est

un signe important des liens étroits qui doivent exister entre les pays

européens dans le contexte actuel.

Dans les années qui viennent,

il sera indispensable de créer une organisation européenne des courses, qui

sera en mesure d’aller porter un message clair à Bruxelles. Les courses doivent

parler d’une seule voix !

Comme les socioprofessionnels

l’ont fait à Bruxelles début 2008 ?

Oui, et à propos, je voudrais

remercier Joe Hernon, qui a soutenu dès le début notre action à Bruxelles. A

l’époque, ce n’était pas encore la crise, et rien n’obligeait nos amis

irlandais à nous aider. Il a

immédiatement écrit au Commissaire européen, Charly McCreevy, en charge de

dossier de l’ouverture.

Aujourd’hui, les éleveurs ont

une organisation européenne… mais pas les sociétés de courses.

Oui, l’E.F.T.B.A. est une

très belle création, dont les sociétés de courses européennes doivent

s’inspirer pour travailler à leur rapprochement. En Europe, nous avons

traditionnellement trois grands pays de course : l’Irlande, l’Angleterre et la

France. Mais aujourd’hui, ces pays ont aussi besoin des petits qui les

entourent au sein de l’E.F.T.B.A. Nous devons nous soutenir les uns les autres

pour construire une grande force européenne. Aujourd’hui, l’échelle est

européenne. On l’a encore vu hier (samedi) à la vente Arqana. Clairement, la

sélection proposée était européenne. Je pense aussi à cette action de  promotion 

commune  que  l’I.T.M. 

a  proposé  au

F.R.B.C. Tout cela va dans le

bon sens.