Mastercraftsman imperial sur le “lourd” du curragh

Autres informations / 24.05.2009

Mastercraftsman imperial sur le “lourd” du curragh

CURRAGH (IRL), samedi 23 mai

 

La chose est maintenant

confirmée : Mastercraftsman (Danehill Dancer) est un cheval de terrain souple

voire plus. Sur une piste irlandaise qualifiée de lourde par les officiels du

Curragh, il n’a fait qu’une bouchée de ses huit adversaires, remportant les

Boylesports.com Irish 2.000 Guinées (Gr1) de plus de quatre longueurs… tout en

étant quasiment arrêté par Johnny Murtagh cinquante mètres avant le poteau !

 

Oubliées ses prestations

mi-figue mi-raisin dans le Grand Critérium (Gr1, 4e) en octobre à Longchamp

(pénétromètre à 3,3) et dans les 2.000 Guinées (Gr1, 5e) sur un terrain léger.

Tout de suite installé dans

le sillage de son leader Viceroy of Indian (Galileo), à qui il a d’ailleurs à

certains moments laissé un peu de champ, Mastercraftsman a réellement déroulé

sa grande action à 500m de l’arrivée. A ce moment, Delegator (Dansili) et

Drumbeat (Montjeu) étaient encore en queue du maigre peloton. Malgré une

tentative conjointe de progression aux 400m, en pleine piste, ni l’un ni

l’autre ne pouvait réellement refaire du terrain. Delegator, surtout, semblait

comme scotché au gazon irlandais.

Devant la cause était

entendue depuis longtemps. Seul Rayeni (Indian Ridge) émergeait à son tour du

groupe pour prendre nettement la deuxième place. Son entourage avait déclaré

recevoir les pluies des dernières semaines avec plaisir. On comprend bien

pourquoi à la lecture du ver- dict. Aidan O’Brien relevait que ce succès

s’inscrivait dans une démarche générale d’écurie. « Tous nos chevaux ont montré

des progrès depuis leur première course de l’an- née. Nous étions vraiment

satisfaits de Mastercraftsman à la maison depuis sa sortie de Newmarket. »

 

Invaincu au Curragh

Plus que l’aptitude au

souple, c’est peut-être aussi du côté du profil de la piste qu’il trouver des

raisons du succès de Mastercraftsman. Invaincu en quatre sorties à 2ans sur le

principal hippodrome irlandais, le poulain gris de Coolmore présente dorénavant

un bilan de cinq victoires en… cinq sorties. Mastercraftsman est le King du

Curragh.

 

Les St James’s Palace Stakes

à l’horizon

Aidan O’Brien a déclaré que

le poulain devrait maintenant être dirigé vers les St James’s Palace Stakes

(Gr1) à Royal Ascot. Derrick Smith, sous les couleurs duquel court

Mastercraftsman, était pour la première fois présent lors de la victoire de sa

casaque dans un Classique. Aux anges, il expliquait aux médias britanniques : «

Je ne sais pas exactement ce qui a fait la différence pour nous avec Newmarket

entre le terrain ou une combinaison du terrain et du fait que c’était sa

première sortie de l’année à Newmarket, mais nous devons maintenant regarder

vers Ascot. »

 

 

On parle de l’automne pour

Rayeni

Présent pour assister à la

performance de son représentant Rayeni (Indian Ridge), le Prince Aga Khan a

déclaré vouloir prendre son temps avec son 3ans. « Il a très bien couru et nous

sommes ravis de sa rentrée. Nous allons mainte- nant le conserver pour les

terrains souples et nous devons donc regarder où nous pouvons trouver les

courses dont nous avons besoin. Je pense que nous attendrons l’automne quand

nous aurons alors un grand choix de courses. »