patrick le lay

Autres informations / 15.05.2009

patrick le lay

Dans une interview accordée à

notre confrère Le Figaro, l’ancien PDG de TF1 Patrick Le Lay a dévoilé jeudi sa

stratégie, à la veille de l’ouverture du marché des jeux en ligne.

Il vient de créer le site

www.eurosportbet.co.uk, sur lequel seuls les joueurs britanniques peuvent

parier. Car Le Lay est un légaliste, et ne veut surtout pas qu’on le compare

aux opérateurs qui prennent actuellement des paris en France sans licence. Le

site Internet de Patrick Le Lay est exploité par S.P.S. (Société de Paris

Sportifs), détenue pour moitié par Eurosport (filiale à 100% de TF1) et par

Serendipity (association Bouygues-Pinault). Cette dernière entité n’est pas

inconnue dans les courses puisqu’elle a acquis l’été dernier GényCourses, en

association avec le PMU. La force d’eurosportbet.co.uk, c’est le relais de

promotion que va constituer la chaîne de télévision Eurosport, présente dans

tous les pays d’Europe. JDG en a souvent parlé : l’alliance avec un média fort

sera décisive pour un opérateur entrant.

Patrick Le Lay est connu pour

sa vision stratégique. Il prédit deux choses. La première, c’est que le marché

publicitaire qui résultera de l’ouverture des jeux sera supérieur à celui de la

libéralisation des renseignements téléphoniques. Or ce dernier était déjà

gigantesque… La seconde prédiction, c’est que le mode de consommation des paris

en ligne ressemblera à celui de la télévision thématique : très familiale, et

estimée à 30 à 40 euros de budget mensuel par foyer. On est loin du fantasme

sur les très gros joueurs.

Enfin, une chose est

marquante dans cette interview : Le Lay ne dit pas un mot des courses. Bien

qu’il soit associé au PMU dans Gény, notre sport ne semble pas l’intéresser.

Est-ce parce qu’il juge le marché hippique trop petit… ou attend-il, pour s’y

intéresser, d’être autorisé à entrer au capital du PMU, comme il le souhaitait

à une époque ?