Qertaas ou la victoire d’une guerrière

Autres informations / 11.05.2009

Qertaas ou la victoire d’une guerrière

Prix de la Seine

Q e r t a a s (Linamix) est

une pouliche qui aime le combat. Elle nous en a encore donné la preuve d i m a

n c h e aprèsmidi, dans le Prix de la Seine (L) sur 2.200m. Comme pour sa

première victoire dans le Prix des Tertres (B) à Longchamp, il lui a fallu lutter

pour s’offrir sa Listed. L’écart à l’arrivée le prouve : une tête, le même

écart qui la séparait de la ? JDG Rising Star ? Palme Royale (Red Ransom)

dans la course “B”. Estimée par son entraîneur Freddy Head, elle ne semble pas

encore avoir atteint ses limites, d’autant qu’elle parait froide et ne se livre

donc pas totalement. « Qertaas a une carrière tout en progression, nous a

déclaré Angus Gold, manager des intérêts du Cheikh Hamdan Al Maktoum. Elle n’a

pas été gênée par le terrain, même si elle préférerait un sol plus souple. Elle

pourrait aller sur plus long également. » Pour l’heure, rien n’est décidé entre

le Prix de Diane (Gr1) ou le Prix de Royaumont (Gr3) comme prochain engagement

pour Qertaas. L’après-midi commençait donc de la plus belle des manières pour

le trio de Naaqoos (Oasis Dream), candidat une heure plus tard à la Poule

d’Essai des Poulains (Gr1). Avec Qertaas, il détient une pouliche de qualité

qui est, de plus, bien née, étant une petite-fille de Legend Maker (Sadler’s

Wells), lauréate du Prix de Royaumont (Gr3), ce qui fait d’elle une nièce  de 

Virginia  Waters  (Kingmambo), 

lauréate des

1.000 Guinées (Gr1), et

d’Alexander of Hales (Danehill), deuxième de l’Irish Derby (Gr1).

 

Une grande malheureuse nommée

Shediyama

La ? JDG Rising

Star ? Landskia (Lando) a fait sa course, prenant un

excellent premier accessit sur une distance peut-être un peu courte pour elle,

qui avait débuté victorieusement dans le Prix Astronomie (B), à

MaisonsLaffitte, sur 2.600m. « Nous sommes contents de sa prestation, nous a

confié Pierre-Yves Bureau, responsable des intérêts des Wertheimer & Frère.

Elle va suivre le programme et devrait aller sur le Prix de Royaumont. » Si la

pensionnaire d’André Fabre a connu un parcours sans encombre, ce n’est pas le

cas de l’autre ? JDG Rising Star ? courant cette épreuve,

Shediyama (Red Ransom). « Elle a eu une course malheureuse, a déclaré Alain de

Royer Dupré, l’entraîneur de la pouliche princière. A l’entrée de la ligne

droite, l’ouverture se fait mais après, tout le monde resserre. » Par

conséquent, la partenaire de Christophe Soumillon a été bloquée avec des

ressources derrière Landskia et Qertaas. Elle a eu le passage lorsque la course

était jouée, finissant dans une plaisante action. Ce n’est que partie remise pour

Shediyama, car elle a montré qu’elle détenait du potentiel pour s’offrir une

course de ce niveau.

Tous couru. Divine Comedy

mène à son rythme, précédant Qertaas. Landskia vient en troisième position,

flaquée de Parallel B l o s s o m  .

Shediyama patiente en

dernière position. L’allure n’est pas très sélective et Divine Comedy aborde en

tête la ligne d’arrivée. Qertaas lui prend l’avantage assez tôt, mais ne se

détache pas. Landskia progresse à son extérieur tandis que Shediyama tente de

venir entre elles. Quatre pouliches bataillent farouchement dans la phase

finale. Se montrant extrêmement courageuse, Qertaas parvient à repousser toutes

les attaques. Après avoir mis du temps à trouver sa bonne cadence, Landskia

termine fort mais devra concéder une courte tête au passage du poteau. N'ayant

jamais vraiment le passage entre Divine

Comedy et Qertaas, la peu

expérimentée Shediyama ne peut jamais réellement s'étendre et doit se contenter

de la troisième place. Animatrice, Divine Comedy a très longtemps fait illusion

pour un meilleur classement, n’étant dominée que de peu à la quatrième place

 

 


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.