Quand un "poulidor" gagne

Autres informations / 08.05.2009

Quand un "poulidor" gagne

Prix de Nanterre

Sept fois deuxième dans sa

carrière en onze sorties, l’expérimenté Cirrus des Aigles (Even Top) a reçu une

médaille d’or amplement méritée dans le Prix de Nanterre (D). Placé à

l’arrière-garde, il a passé ses rivaux en revue pour s’imposer avec assurance.

« Cirrus des Aigles est un "Poulidor" qui gagne de temps en temps !

Il nous fait très plaisir, nous a déclaré Corine Barande Barbe, son entraîneur.

Il va dans tous les terrains, aux deux cordes. D’ordinaire, il va devant, mais

il était détendu et il a patienté. C’est la première fois qu’il attend. C’est

un poulain généreux qui adore courir. Il récupère très vite. C’est le frère de

Mesnil des Aigles et dans la famille, ils sont généreux. Certes, lorsque l’on

regarde ses performances, on pourrait regretter de l’avoir castré, mais il

n’aurait peut-être pas été jusque-là si nous ne l’avions pas fait. Quand il

n’était pas hongre, il grimpait aux arbres et ce n’était plus possible.

Maintenant, c’est un poulain adorable. » Derrière Cirrus des Aigles, Aristote

(Domedriver) et Nimara (Linamix) obtiennent respectivement les deuxième et

troisième places. Alors que Londonderry (Hernando) a été le seul poulain à

refaire du terrain. Il a eu un beau passage dans les cent derniers mètres pour

s’octroyer la quatrième place. « Londonderry court en progrès sur ses débuts.

C’est un poulain qui a besoin d’apprendre », nous a confié son entraîneur, Elie

Lellouche.