Questarabad contre or noir et la distance

Autres informations / 24.05.2009

Questarabad contre or noir et la distance

Gras Savoye Hipcover Prix La

Barka

Pour clôturer le bal des

Groupes, le Prix La Barka (Gr2), nous tiendra en haleine. Seront au départ, la ? JDG

Jumping Star ?, Questarabad (Astarabad), Or Noir de Somoza

(Discover d’Auteuil), Quevega (Robin des Champs), J’Y Vole (Mansonnien), le

régulier Tell No One (Poliglote), la courageuse Loulia (Cricket Ball), le

qualiteux Porto Rico (Vidéo Rock), etc. Difficile de tous les énumérer.

Rassemblant seize concurrents, la course sera support du quinté. Seize

concurrents auxquels il faudra prêter une attention sans faille en vue de la

Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1). Seulement, il manque un acteur de choix

: Comaro (Comte du Bourg) que son mentor Philippe Demercastel a préféré

préserver pour la grande échéance… Ne gâchons pas la fête, l’essentiel est là :

beaucoup de partants, beaucoup de qua- lité et un leader qui tente de

s’installer dans la discipline : Questarabad.

À l’heure de l’Or Noir

Le représentant d’Arnaud

Chaillé-Chaillé, Or Noir de Somoza a également répondu présent. Troisième du

Prix Léon Rambaud, il avait couru très honorablement avec des œillères

australiennes qui ne lui convenaient finalement pas. Ce dimanche, il courra

sans artifice et sa place à l’arrivée de ce Prix La Barka ne peut être

contestée

Questarabad teste la distance

Le pensionnaire de Marcel

Rolland est un “grand” (au moins par la taille) bijou étincelant que l’on aime

admirer. Fougueux l’an dernier, il s’est assagi cette année. Brillant l’an

dernier, il tempère dorénavant mieux ses efforts et utilise plus efficacement

son potentiel. Comme un champion doit le faire. Questarabad, vainqueur du Prix

Léon Rambaud (Gr2) dernièrement, est amené sur cette étape avant la grande

échéance afin qu’il découvre les longues distances. Disputé sur 4.300 mètres,

le Prix La Barka a un avant-goût édulcoré de la Grande Course de Haies sur

5.100m. La dis- tance peut d’ailleurs devenir un problème pour un cheval comme

Questarabad s’il s’épuise prématurément tout seul ou contre son jockey. Ce Prix

La Barka doit donc aussi être pour lui une bonne session d’apprentissage pour

aborder le grand rendez-vous dans les meilleures conditions.

 

Le trio venu d’Irlande

En marge de la candidature de

Pomme Tiepy (Apple Tree) dans le Gras Savoye Grand Steeple-Chase de Paris

(Gr1), on retrouve celles de trois autres représentants de Willie Mullins dans

le Prix La Barka. Parmi elles, celle de Quevega s’annonce redoutable. Cette

AQPS – et donc fran- çaise – s’est imposée dans un Groupe 2 sur les haies de

Cheltenham pendant le Festival. Certes, l’opposition était circonscrite aux

seules femelles mais sa victoire avait été très impressionnante. Et un mois et

demi plus tard, elle a surtout confirmé en prenant la troisième place du

Champion Hurdle (Gr1) à Punchestown. J’Y Vole, deuxième des représentants

“Mullins”, n’est pas non plus née de la dernière pluie et s’est imposée durant

le Festival de Punchestwon. Cependant, elle passe du steeple aux haies, une

discipline qu’elle n’a plus pratiquée en compétition depuis sa septième place

dans le Prix Alain du Breil (Gr1), en 2007. Si ses deux compagnes connaissent

bien Auteuil, Kempes (Inthikab) va le découvrir et le terrain très souple

risque de le desservir.

 

 

 

 


 

× Votre téléchargement est bien en cours. S’il ne se complète pas, cliquez ici.