Remember rose, le grand cheval au grand cœur

Autres informations / 23.05.2009

Remember rose, le grand cheval au grand cœur

Meilleur cheval de sa

génération, celui qui a aujourd’hui 6ans,

Remember Rose (Insatiable)

prendra part dimanche à son deuxième Gras Savoye Grand Steeple-Chase de Paris

(Gr1). Quatrième l’an dernier, le cheval de Jean-Paul Gallorini a remporté

facilement à l’automne le Prix de la Haye Jousselin (Gr1). Après sa deuxième

place dans le Prix Ingré (Gr3), alors qu’il rendait du poids à tous ses rivaux,

son mentor nous avait dit :

« Nous allons gagner le Grand

Steeple ! ». La question est donc de savoir

 

JDG. – … Jean-Paul Gallorini,

de combien de longueurs Remember Rose va gagner le Grand Steeple ?

Jean-Paul Gallorini. – Vous

savez, qu’il gagne d’une longueur ou de dix longueurs, le plus important reste

qu’il gagne. En descendant du cheval après le Prix Ingré, Christophe Pieux m’a

dit : « Si Remember Rose n’est pas un cheval de Grand Steeple, je déchire ma

licence ». Depuis, le cheval a eu une très bonne préparation pour ce Grand

Steeple.

 

Votre cheval est le meilleur

de sa génération, pourtant, il n’a pas le statut qu’il mérite. Il semble même

avoir un statut de “mal aimé”. Pourquoi ? On ne l’aime pas, c’est sûrement

français. Sacha Guitry disait que lorsque l’on a cinquante ans de succès, on ne

peut pas avoir que des amis. Remember Rose a gagné plusieurs belles courses,

alors c’est peut-être pour cela. C’est la mentalité française. On lui reproche

peut-être d’avoir quatre jambes, une tête et une queue. Dans sa jeunesse, il a

été battu deux fois par des chevaux que l’on n’a pas revus. Alors, beaucoup ont

dit que Remember Rose n’était pas bon. Mais lui est toujours là. Il fait une

carrière de courses alors que certains ont fait la course de leur carrière.

Après, ce n’est pas à moi d’écrire à la place des journalistes, je suis

seulement là pour préparer mes chevaux.

 

Désormais âgé de 6ans,

Remember Rose évolue-t-il encore ?

Remember Rose continue de

progresser. Il apprend à bien se doser, à s’économiser. C’est comme en boxe, il

faut prendre le moins de coups possible pour durer, et lui il dure…

 

Vous avez entraîné beaucoup

de champions. Qu’est-ce qui différencie Remember Rose ?

Il a une qualité de sauteur

exceptionnelle, il enroule très bien les obstacles. Vous pouvez le regarder

quand il saute le rail-ditch, il fait de très beaux sauts. On appelait Chinco

(Orvilliers) [lauréat du Grand Steeple sous l’entraînement de Jean-Paul

Gallorini en 1979, ndlr], le petit cheval au grand cœur. Remember Rose serait

plutôt le grand cheval au grand cœur.