Retour sur la vente…

Autres informations / 11.05.2009

Retour sur la vente…

Darley agit

Le #83 était un moment

attendu de la journée. On savait que le fils de Nayef allait attirer des

convoitises. Il l’a fait au-delà de toutes espérances. Avec 165.000€ affichés,

il représente le premier achat de Cheikh Mohammed al Maktoum à une breeze up

Arqana.

C’est Richard O’Gorman et

David Loder qui agissent. Ce dernier nous confirme officiellement : « Ce

poulain courra sous la bannière Darley. Il a effectué ce matin un breeze

incroyable. Sachant qu’il est né relativement tard, en avril, il nous plaisait

beaucoup. Son père, Nayef, est évidement attractif. »

Questionné sur le niveau du

marché pour ce primo-acheteur, David Loder s’est dit impressionné. « Je trouve

qu’il y a de bons chevaux ici et qu’il est difficile d’acheter. J’ai été

impressionné par le breeze du fils de Mizzen Mast [le #64 à 170.000€, ndlr].

Nous avons essayé de l’acheter mais n’avons pas réussi. »

 

 

 

Duel de français et record

absolu

Le meilleur était encore à

venir. Avec le #111, le seul produit de Dubawi au catalogue, les sommets

allaient être atteints. Gérard Laboureau et Paul Nataf ont raison d’Anthony

Forde et Marc-Antoine Berghgracht. A 280.000€, il s’agit du nouveau record

absolu pour une vente breeze up Arqana [voir édition précédente sur le

top-price].

Ce sommet ne signe pourtant

pas la fin de l’activité soutenue. Jérémy Para fait monter le #127 (un fils de

Fasliyev) à 75.000€. Il s’agit de son cinquième et dernier achat du jour, et du

plus important après les 55.000€ du #10 [lire déclaration dans “Paroles

d’acheteurs”].

Peter Doyle voit également

grand pour le #132, une fille d’High Chaparral de la famille de Stella Berine

(Bering). C’est son deuxième et dernier achat de la vente.

Alain Décrion ne sera

intervenu qu’une fois à cette vente. En fin de session, il obtient le #146, une

fille de Sadler’s Wells… A 75.000€, il se déclare heureux de son achat qui va

rejoindre les boxes de Carlos Lerner.