Retour sur la vente de samedi

Autres informations / 11.05.2009

Retour sur la vente de samedi

Quelques minutes avant 15h, des essais micro donnent

l’impression que la vente est lancée. Et pour cause : l’effervescence qui règne dans la salle, l’occupation du parterre

et certaines places

plus prisées que d’autres, donnent à penser qu’Arqana a avancé l’heure

du début. Mais, ultime

vérification : le ring est vide. Fausse alerte.

Le #1 est absent et c’est

avec le #2, un fils d’Antonius Pius, que Paul Nataf ouvre le bal des

signataires des bordereaux d’achat vert. Signe annonciateur du bilan final avec

sa première place en tant qu’acheteur. Le numéro suivant est acquis par un duo

qui retient l’attention. Non par le montant de l’enchère (25.000€) mais par les

signataires de l’achat : Thierry Delègue officie pour Hervé Morin. Le premier

procède à un de ses premiers achats de courtier via son agence “Yes” [Lire

“Yes, by Thierry Delègue” et “Le choix d’Hervé Morin”].

Les premières montées

sérieuses en euros sont sans suite : il s’agit de deux rachats. Le #4 (un fils

de Pivotal) est repris par Grove Stud par l’intermédiaire de Crispin de Moubray

à 55.000€ alors que le #5 (une pouliche de Leroidesanimaux) est racheté pour

65.000€.

Le #8 permet l’entrée en

scène d’un des hommes actifs du jour : Yannick Fouin. L’entraîneur monte à

40.000€ pour le fils d’High Yield. Il effectuera au total quatre achats dans

l’après-midi pour un total de 102.000€. Il a acheté le #8 pour Camille Garnier

qui voulait un 2ans. La montée des enchères se poursuit régulièrement avec Pia

Brandt qui fait afficher 60.000€ pour un fils de Footstepinthesand (#12).

Attention, gros bras ! Avec le #18, entrent en piste Michel Zérolo et le

propriétaire américain Martin Schwartz. Ce dernier est présent, à côté du

courtier au premier du parterre, non loin de la tribune. Ils sont détenteurs du

top de la dernière vente de “l’Arc” avec Elusive Wave (Elusive City) à

660.000€. Choix judicieux pour la désormais lauréate de la Poule  d’Essai 

des  Pouliches (Gr1) ! Le duo ZéroloSchwartz se fera adjuger plus

tard le #78, à 160.000€…  Le jeune

Nicolas de Watrigant (Mandore International Agency), 28 ans, obtient pour un

client qatari de 25ans, le #27 à 75.000€. Un seuil est passé avec l’entrée en

scène du #51, le seul fils de Gone West au catalogue. MarcAntoine Berghgracht

(MAB) se le fait attribuer à 100.000€ pour une association composée d’Anthony

Forde et d’Ahmed Mouknass. Rodolphe Collet est l’heureux entraîneur

destinataire de l’achat. A la sortie du ring, toute l’équipe se retrouve autour

du cheval. Les félicitations fusent, les remerciements envers les investisseurs

aussi.

Un top provisoire à 170.000€

Toujours très actif à ces

ventes, Jean-Claude Rouget s’était fait bien “calme” depuis le début de la

vacation. Le #42, un fils de Keltos, avait vu son entrée en scène au tarif de

40.000€. Avec le #64, c’est totalement différent. Il met 170.000€ pour le

poulain gris issu de Mizzen Mast et Coco (Storm Bird).

En fait, c’est le

propriétaire de ce top (provisoire) de la vente, Gérard Laboureau, qui a

procédé à l’enchère. « Je l’ai acheté plus cher que prévu, nous déclare-t-il

ensuite. Au départ, nous devions être plusieurs pour ce poulain et pousser

jusqu’à 120.000€ voire 140.000€. Finalement, j’ai été plus haut et les autres

partenaires se désistant, je le garde entièrement pour moi. Il ira à

l’entraînement chez Jean-Claude Rouget. »

Le #75 joue aussi dans la

cour des grands. Mais pour de faux. Cette pouliche issue d’Elusive Quality

présentée par le Haras du Saubouas fait monter les enchères rapidement. A

150.000€, elle restera à Saubouas [Paul Basquin, lire édition précédente] qui

la place chez Jean-Claude Rouget.

 

Une série

Le #78, un fils d’Azamour,

monte à 160.000€ pour Martin Schwartz et un associé.

Juste après, un achat

surprend par son signataire : André Fabre. C’est pourtant bien le top

entraîneur qui a acquis le

#79, une fille d’Elusive City

présentée par Saubouas. A la grande joie de Paul Basquin, l’animateur du

Saubouas [Lire précédente édition].

Le #81, un fils de Mr

Greeley, permet à Patrick Barbe d’effectuer son premier et seul achat du jour

pour le compte de Stefan Friborg. Le poulain ira chez Pascal Bary. L’équipe de

Natagora, Gloria de Campeao et consorts vous salue bien.