Manighar en poulain de groupe

Autres informations / 16.06.2009

Manighar en poulain de groupe

SAINT-CLOUD, Lundi

Prix Sea Bird (A)

 « Manighar (Linamix) pourrait avoir le profil

d’un cheval comme Tajoun (General Holme). » Un stayer tardif et cas- tré qui

fera une longue carrière. La phrase d’Alain de Royer Dupré au sujet de son

pensionnaire est aussi empreinte d’une certaine estime. Surtout lorsqu’on a en

mémoire le palmarès de Tajoun, vainqueur notamment du Prix du Cadran (Gr1)

édition 1999. Ce lundi, Manighar est invaincu en trois courses puisqu’il a

remporté avec aisance le Prix Sea Bird (A) sur 2.400m. « Manighar a été castré,

a pour- suivi Alain de Royer Dupré. Il pourrait faire un très bon cheval de

longue distance. Il est un peu maniéré et regar- dant, ce qui explique son

écart à l’approche du but. Etant donné qu’il est hongre, il pourra avoir une

longue carrière. C’est un cheval qui pourrait aller sur les belles courses de

distance. » Manighar a

visiblement hérité de la tenue de sa propre sœur Minatlya (Linamix), lau- réate

du Prix de Royaumont (Gr3) sur 2.400m. On remonte là à une souche Lagardère

rachetée par Son Altesse Aga Khan.

 

 

 

Les autres partants dans leur

ordre d’arrivée :

Spahi (Dubaï Destination),

Conti Di Luna (Anabaa Blue). Tous couru.

Galateo se place tête et

corde, comme lors de sa sortie précédente, accompagné de

Manighar. La deuxième ligne

est composée de Marinous et Le Roc devant Spahi, Conti di Luna et Melisos. Dans

la ligne d’en face, le peloton se divise en deux. Galateo reste le long de la

corde avec Marinous et Spahi. À quelques mètres de la corde galopent Manighar,

Le Roc, Conti di Luna et Melisos. Galateo accélère au début de la ligne droite.

Manighar est cadencé à ses côtés alors que Marinous doit attendre son heure

dans leur dos. Galateo poursuit bien son effort, mais Manighar vient lui

prendre très sûrement le meilleur à mi-ligne droite et s’impose avec style,

malgré un léger écart à cinquante mètres du poteau. Marinous trouve son jour à

deux cents mètres de l’arrivée et s’allonge bien pour s’emparer du premier

accessit aux dépens de l’animateur Galateo