Match irlande – états-unis

Autres informations / 19.06.2009

Match irlande – états-unis

Albany Stakes (Gr3)

Vingt-deux partantes. Cela

paraît irréel, pour nous français, de voir autant de partantes dans une course

de 2ans. C’est pourtant le cas dans les Albany Stakes (Gr3), où deux pouliches,

Lillie Langtry et Aegean, sont, et de loin, les favorites, pour succéder à la

pensionnaire de Jim

Bolger, Cuis Ghaire (Galileo –

2e des

1.000 Guinées de Newmarket,

Gr1).

 

Lillie Langtry sur la même

voie que Cuis Ghaire Pour sa deuxième sortie, Lillie Langtry a remporté les

Coolmore Stud Fillies’ Sprint Stakes (Gr3). Cette performance faisait suite à

une deuxième place en débutant dans un maiden à Naas. L’an dernier, Cuis Ghaire

avait remporté ce même Gr3 avant son sacre à Royal Ascot. Lillie Langtry,

présentée par Aidan O’Brien, se retrouve donc sur une voie…royale.

 

Aegean, la forme “US” de

Wesley Ward

Révélation de ce meeting,

l’entraîneur Wesley Ward, qui a déjà remporté deux courses cette année à Royal

Ascot, devenant le premier américain à s’y imposer, présente Aegean (Northern

Afleet), invaincue en deux sorties. Il y croit et il a bien raison, puisqu’elle

a battu Jealous Again (Trippi) dans les Kentucky Juvenile (Gr3), à Churchill

Downs. Cette ligne a de la valeur, puisque Jealous Again a surclassé

l’opposition mercredi dans les Queen Mary Stakes (Gr2), s’y imposant de cinq

longueurs… !

 

Trois autres invaincues au

départ

Trois autres pouliches se

présentent invaincues au départ de ce Gr3. Dans l’ordre du programme, il s‘agit

de Chachamaidee (Footstepinthesand), présentée par Henry Cecil et gagnante de

son maiden à Lingfield, de

 

She’s a Character (Invincible

Spirit), lauréate à Doncaster par cinq longueurs, et de la “Godolphin” Sweet

Sonnet (Seeking the Gold), qui s’est imposée de peu à York. Difficile d’évaluer

leur niveau, car ce Gr3 ressemble à un grand saut dans l’inconnu pour ces

pouliches, mais il y a une certitude digne de La Palice, la plupart ne

rentreront pas avec le statut “invaincue”.