Première œuvre de peinture rare

Autres informations / 02.06.2009

Première œuvre de peinture rare

Prix Rescousse (D)

La sœur utérine de Peintre

Célèbre (Nureyev), Peinture Rare (Sadler’s Wells), a peint sa première toile

dans le Prix Rescousse (D, 2.400m). Avec une maîtrise du geste et un réel

talent. Patientant au centre du peloton, la pensionnaire d’Elie Lellouche a

placé une accélération imparable dans la phase finale, regagnant un terrain

considérable pour venir l’emporter, avec une grande assurance, devant Ladyholme

(Limita). Un premier succès qui en appelle d’autres. « Lors de sa première

course [deuxième de Bahama Bay (Dansili) dans le Prix Kizil Kourgan sur 2.400m,

ndlr], elle avait bien fini, nous a confié son mentor. Ce lundi, elle m’a

beaucoup plu et a bien accéléré. Il n’y a plus de “B” pour femelles à sa

disposition. Elle va être obligée de monter de catégorie. C’est une pouliche

que j’apprécie et qui sera mieux à l’automne. » Tardive comme beaucoup de

proches parents de Peintre Célèbre, Peinture Rare est une artiste en herbe. Son

changement de vitesse le prouve. Même si elle semble un peu froide et a besoin

de temps pour s’équilibrer et déployer sa grande foulée.

 

Une brillante famille

Wildenstein

Peinture Rare a remémoré aux

nostalgiques les victoires de Peintre Célèbre, qui avait réalisé le triplé

“Jockey Club – Grand Prix de Paris – Arc de Triomphe” au prix de changements de

vitesse impressionnants. Devenu étalon, Peintre Célèbre continue de faire

parler de lui. Il est notamment le père de la championne Pride. Mais Peintre

Célèbre éclipse ses autres frères et sœurs qui ne sont pas dénués de qualité. Ainsi,

Peinture Rare est aussi la sœur de Pointilliste (Giant’s Causeway), lauréat du

Prix de Barbeville (Gr3) cette saison.

 

Les vrais débuts de Ponte

Vechio

Après avoir mené l’épreuve à

un rythme peu régulier, Ponte Vechio (American Post) est repartie à l’entrée de

la ligne droite, puis a dû s’avouer vaincue dans les deux cents derniers

mètres. Elle n’en a pas moins couru honorablement. « Elle a eu beaucoup de

problèmes à 2ans », nous a déclaré Yves de Nicolay, son entraîneur. « Il

s’agissait quasiment de ses débuts. En effet, elle a été arrêtée durant quinze

jours après ses premiers pas à Longchamp (6e) car

elle est rentrée éprouvée.

Elle manque encore de métier, mais elle devrait faire une bonne pouliche. »

 

Ponte Vechio, Ladyholme et

Deseurse occupent les premiers rangs. Ils sont devant Kolkata qui se rapproche

progressivement des animatrices. Peinture Rare attend son heure au cœur du

peloton. Pale Captive et Cazoul des As sont en position de lanterne rouge. Dans

le tournant de la Fouilleuse, Kolkata vient sur la ligne des animatrices, en

troisième épaisseur. Ponte Vechio repart à quatre cents mètres du poteau.

Ladyholme reste à sa hauteur. Pouliche assez froide, Peinture Rare est encore

très loin. A mi-ligne droite, elle passe entre Deseurse et Valletta et enclenche

véritablement. Elle refait mètre par mètre et vient prendre sûrement la mesure

de Ladyholme. Ponte Vechio prend la troisième place, précédant Deseurse et

Valletta.