Prix de luzarches

Autres informations / 08.06.2009

Prix de luzarches

PEACHMELBA MONTE LES ÉCHELONS

UN PAR UN

Plus revue depuis le mois de

février et une victoire sur le sable palois, la délicate Peachmelba

(Theatrical) a aligné une quatrième victoire consécutive dans le Prix de

Luzarches, course à conditions de bon niveau rassemblant beaucoup de chevaux

effectuant leur réapparition.

 

Débutante tardive, au mois de

septembre de ses 3ans, Peachmelba a appris son métier en province. Après, donc,

des débuts à La Teste soldés par une troisième place, la jument portant la

Casaque Farès a continué à faire ses classes à Hyères et Durtal, deux

tentatives qui se sont soldées par de très faciles victoires. Après ces trois

bonnes performances, Peachmelba aurait parfaitement pu trouver sa place au

haras, mais son entourage en a décidé autrement. Début février, la pensionnaire

de Jean-Claude Rouget remporte une course à conditions paloise. Après un nouvel

intervalle de trois mois, Peachmelba a facilement triomphé après avoir fait

beaucoup de difficultés avant la course, se montrant très nerveuse dans le rond

de présentation et lors de son entrée en piste. « C’est une jument compliquée,

délicate par nature, précise son mentor, mais elle est bonne. Je pensais qu’elle

aurait pu manquer, n’ayant plus été revue depuis le mois de février, mais

d’autres chevaux au départ étaient aussi dans ce cas. Vite installée au

commandement mais sans se montrer trop généreuse, Peachmelba a mené à allure

régulière avant de repousser avec assurance toutes les attaques, s’imposant en

bonne jument. Il n’y a rien de prévu pour la suite de son programme ; nous

allons probablement essayer de décrocher du black-type ».

 

Bon comportement des chevaux

en forme

Dans une épreuve où les

rentrants étaient en nombre au départ, les accessits ont été l’apanage de

chevaux ayant couru cette saison. Rompu aux gros handicaps

l’an passé, Macondo (Kendor)

a bien conclu à la deuxième place alors qu’Assafair (Chargé d’Affaires) a pris

une troisième place sans être trop heureux. « Le cheval court bien, mais

Anthony n’a jamais pu le sortir, confie Carole Dufrêche, son entraîneur. De

plus, il l’a un peu embêté dans le parcours, étant toujours sur la jambe

gauche. Nous devrions continuer dans les courses à conditions ».

Les

autres partants dans leur ordre d’arrivée :

Porgy (Dansili), Burn The

Breeze (Beat Hollow), Midnight Dreamer (Fantastic Light), Royale Again

(Fasliyev), Manaba (Anabaa), Montagne Lointaine (Numerous), Tau (Lemon Drop

Kid), Fair Lord (Lord of Men). – Tous couru. Peachmelba dirige les opérations à

un rythme régulier, accompagnée de Porgy à trois quarts de longueurs et

Assafair dans son sillage. Macondo vient ensuite avec Tau, Royale Again et Burn

the Breeze, qui chemine en épaisseur. Fair Lord est au sein du peloton en

compagnie de Wait and See. Midnight Dreamer, Audaz et Montagne Lointaine

patientent en queue de peloton. Peachmelba accélère au début de la ligne droite

et semble contenir toutes les attaques. Macondo termine bien au centre alors qu'Assafair

n’a pas toutes ses aises en dedans. Porgy et Tau cèdent quant à eux du terrain.

Peachmelba se montre tenace et s’impose, résistant à la bonne fin de course de

Macondo. Toujours dans le sillage de la gagnante, Assafair ne peut vraiment

être lancé et doit se contenter de la troisième place. Bien partie, Audaz a

perdu progressivement des rangs avant de revenir très bien finir le long de la

corde.