Prix du jockey club (gr1)

Autres informations / 08.06.2009

Prix du jockey club (gr1)

LES FAVORIS BATTUS

Installé favori de l’épreuve,

le lauréat de la Poule d’Essai Silver Frost (Verglas) a dû se contenter de la

sixième place. Olivier Peslier, son partenaire, lui a pourtant donné le

meilleur des parcours et on peut penser que le fils de Verglas a péché par

manque de tenue. Une heure après la course, Olivier Peslier nous disait : «

J’ai eu une très bonne course, en cinquième ou sixième position derrière les

leaders. J’ai décalé Silver Frost pour suivre Fuissé mais, peu après, le cheval

est resté là. »

Faisant également partie des

favoris, Feels all Right a mené à un train très rapide. Parti de la stalle 16,

il s’est assez rapidement retrouvé en tête avec Set Sail, parti, lui, de la

stalle 17. C’est assez illogique, mais Feels all Right est un cheval qui sort

vite de ses stalles et Set Sail jouait le rôle de leader. Feels all Right s’est

montré brillant et le fait d’avoir Set Sail à ses côtés n’a pas arrangé la

situation.

« Normalement, j’aurai dû

pouvoir le reprendre quand je me suis retrouvé en tête, expliquait Ioritz

Mendizabal, partenaire de Feels all Right. Mais le cheval a levé la tête et m’a

mis en arrière dans la selle. Je n’ai ensuite jamais pu le reprendre… »

Tout ce qu’il faut désormais

souhaiter à Feels all Right, c’est qu’il ne garde pas un souvenir trop

traumatisant de cette mauvaise “leçon” et se relance en vue de “l’Arc”…

 

LES FONDATIONS DU HAVRE

La tenue de Le Havre restait

sujette à caution car son père, Noverre (Rahy) était un miler qui fut distancé

de la première place de la Poule d’Essai en 2001.

En 2000, à 2ans, il était

entraîné par David Loder et courut beaucoup (7 fois). Il débuta sa saison le 30

mai et remporta ses trois premières sorties, avant de signer en fin d’année un

succès dans les Champagne Stakes (Gr2), à Doncaster. Passé à l’âge de 3ans sous

l’entraînement de Saeed bin Suroor, il remporta les Sussex Stakes (Gr1) et prit

de nombreux accessits aux niveaux Gr1 à 3ans et 4ans. De tous ses produits

référencés, Le Havre est, et de loin, le meilleur.

Du côté maternel, la famille

de Le Havre fait ressortir la présence de Polar Falcon (Nureyev), futur père de

Pivotal. Lauréat du Sprint Cup (Gr1), Polar Falcon est un fils de Marie

d’Argonne, qui est aussi la deuxième mère de Le Havre. Marie d’Argonne, élevée

par François Mathet, est également black-type, étant lauréate de

Listed aux Etats-Unis et

placée du Prix Pénélope (Gr3) en France. Quant à la mère de Le Havre, Marie

Rheinberg, elle n’a pas couru et Le Havre est son premier produit référencé.

Sur les suites de cette

famille, Anna Sundström nous a appris : « En 2007, Marie Rheinberg a eu un mâle

par Night Shift qui est à l’entraînement chez Jean-Claude Rouget également. Il

a été acheté par l’agence Fips pour la Marquise de Moratalla. Nous avons

également son yearling, par Peintre Célèbre, qui devrait normalement passer en

vente à Arqana en août 2009. Elle est pleine d’Acclamation. »