Quelques anecdotes sur le prix de diane

Autres informations / 13.06.2009

Quelques anecdotes sur le prix de diane

Gagnantes du Prix de Diane ayant produit une fille, gagnante

de la même épreuve

Surprise (1860) : mère de Sornette (1870) Deliane (1865) : mère

de La Jonchère (1877) Brie (1878) : mère de Brisk (1894)

Kasbah (1895) : mère de Kizil Kourgan (1902) Uganda (1924) :

mère d’Ukrania (1929)

Fairy Legend (1927) : mère de Féerie (1938)

                 

Une pouliche du centre de Maisons-Laffitte

La dernière partante remonte à 2005 avec New Saga (5e) pour Jean-Paul

Gallorini.

Le dernier podium pour Maisons-Laffitte est en 2000, deuxième

avec Volvoreta pour Carlos Lerner.

Depuis 1941, Maisons-Laffitte a enlevé cette épreuve à six reprises

(Sapotille, Nikellora, Pirette, Bagheera, Stratonice, Blabla).

 

Une pouliche du centre de Deauville

Ouvert en 1983, le centre de Deauville a fourni un partant dès

1984 avec Daily Busy, présentée par Nicolas

Madamet. Elle a terminé 4e juste derrière Pampa Bella

(entraînée à Maisons-Laffitte). Ensuite, Folie Danse (5e), Agata

(5e), Pearl Sky (non placée) et Top Toss (7e), toutes entraînées par Yves de Nicolay,

n’ont pu

monter sur le podium.