Rencontre au sommet entre youmzain et alpine rose

Autres informations / 28.06.2009

Rencontre au sommet entre youmzain et alpine rose

SAINT-CLOUD, Dimanche

 

 

Grand Prix de Saint-Cloud

(Gr1)

Rare gagnant de Gr1 au départ

du Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1), le tenant du titre, Youmzain (Sinndar) a

toutes les cartes en main pour conserver sa couronne. Pour la première fois, il

sera associé à Christophe Soumillon et le danger pour cette nouvelle

équipe viendra d’une flèche

rose. Portant la casaque de l’Écurie des Monceaux, Alpine Rose (Linamix) est la

seule femelle au départ et s’annonce comme la plus dangereuse rivale pour le

finisseur Youmzain. Rien n’est donc acquis pour le pensionnaire de Mick Channon

dans cette épreuve où l’on ne devrait pas avoir de temps mort, puisque deux

leaders seront là pour donner du rythme à la course.

 

Youmzain, le plus titré au

départ

Force est de constater que le

plateau du Grand Prix de Saint Cloud, bien que correct, ne regorge pas de

grosses stars ayant fait leurs preuves au niveau Gr1. On trouve seulement deux

gagnants à ce niveau, dont Youmzain, qui compte deux succès à ce niveau : un

premier à 3ans dans le Preis von Europa à Cologne et le second, l’an dernier à

5ans, à l’occasion de ce Grand Prix de Saint-Cloud. Deux fois deuxième de

l’”Arc”, il vient de faire son retour sur la scène européenne dans le

Coronation Cup (Gr1), où il a été battu (encore) du minimum par Ask (Sadler’s Wells).

Il arrive

donc à Saint-Cloud avec les

mêmes résultats et le même chemin de préparation que l’an dernier et son

entraîneur, Mick Channon (gravement blessé l’an dernier dans un accident de la

route), a déclaré à la presse britannique : « C’est un cheval au grand cœur qui

a très bien pris sa dernière course. C’était frustrant d’être battu, mais il

est très constant, d’autant qu’il ne court que dans des Gr1. Il a été battu par

quelques-uns des meilleurs chevaux vus en piste durant la dernière décennie.

Avec lui, il y a toujours une histoire de chance et je dois dire qu’il n’en a

pas toujours eu. »

 

Alpine Rose, trois ans après

Pride

La dernière femelle au

palmarès du Grand Prix de Saint Cloud est Pride (Peintre Célèbre), tombeuse en

2006 du grand Hurricane Run (Montjeu). Comme Pride, Alpine Rose est une jument

qui vient avec l’âge et, comme elle, elle est entraînée par Alain de Royer

Dupré et vient de rem porter le Prix Corrida (Gr2). Ces parallèles sont

flatteurs pour Alpine Rose, qui était l’an dernier sous la responsabilité de

Jean-Claude Rouget et défendait la casaque Aga Khan. Après sa récente victoire

du 28 mai, son entraîneur nous avait expliqué : « Dès que j’ai commencé à la

travailler à la maison, j’ai trouvé qu’elle ressemblait à une jument qui a du

potentiel. » Voilà des propos flatteurs et, enfin, pour terminer avec les

parallèles positifs, ajoutons qu’elle est la propre sœur de Fragrant Mix

(Shirley Heights), au palmarès du Grand Prix de Saint-Cloud en 1998.

 

Magadan en quête de gloire

La ? JDG

Rising Star ? Magadan (High Chaparral) est un cheval de

grande classe, tout le monde le sait. Mais pour l’instant, il n’est “que”

gagnant de Gr3 (Prix d’Hédouville) et son seul essai au niveau Gr1 s’est soldé

par une troisième place dans le Grand Prix de Paris. Il faut effacer sa

dernière prestation du Grand Prix de Chantilly (Gr2) dans lequel il a été battu

par le manque de train. Cette fois, face une opposition plus relevée que lors

de ses trois sorties de l’année, il a l’occasion de prouver sa valeur.

Toutefois, on notera qu’il débute corde à gauche.